Votre Puerh du jour

Lionel
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7343
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : France, St Malo de Phily (35)

Re: Votre Puerh du jour

Message par Lionel » 04 Mars 2019, 11:45

Kissaki a écrit :On ne voit quasiment jamais ce que tu utilises pour les autres thés que le sencha, cela fait plaisir à regarder aussi! :thup:


C'est ce que je me suis dit en photographiant ceci hier...
Mais dis-toi que tout est aussi beau que mes ustensiles à sencha ! :)
le vide, c'est la base

Kissaki
Avatar de l’utilisateur
Germe de Camellia
Germe de Camellia
Message(s) : 4469
Inscription : 08 Jul. 2015
Localisation : Lorraine, Saint-Avold

Re: Votre Puerh du jour

Message par Kissaki » 04 Mars 2019, 11:47

Je me doute :)
Sans Existence,
Sans Extinction.

Elise
Avatar de l’utilisateur
Gourou
Gourou
Message(s) : 3463
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Votre Puerh du jour

Message par Elise » 04 Mars 2019, 11:52

Lionel a écrit :Mais dis-toi que tout est aussi beau que mes ustensiles à sencha ! :)

Je demande à voir... :mouais:

;)
『茶禅一味』『以心伝心』

Lionel
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7343
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : France, St Malo de Phily (35)

Re: Votre Puerh du jour

Message par Lionel » 04 Mars 2019, 11:57

le vide, c'est la base

Elise
Avatar de l’utilisateur
Gourou
Gourou
Message(s) : 3463
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Votre Puerh du jour

Message par Elise » 04 Mars 2019, 12:15

Merci. C’était pour que tu nous fasses plein de photos de tes thés chinois ;)
『茶禅一味』『以心伝心』

Lionel
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7343
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : France, St Malo de Phily (35)

Re: Votre Puerh du jour

Message par Lionel » 04 Mars 2019, 12:18

Ok j'y veillerai... ;)
le vide, c'est la base

Chagoï
Avatar de l’utilisateur
Disciple
Disciple
Message(s) : 468
Inscription : 25 Mar. 2017
Localisation : 79

Re: Votre Puerh du jour

Message par Chagoï » 07 Mars 2019, 03:28

Cha Tou 2017 d'Hojo pour la nuit :coucou:
C'est doux et rond avec une palette sympa, des fruits, des baies, des noix, du boisé...
Bien plus agréable que le 2015 ! la ou il avait une ouverture avec des effluves de moisi/renfermer difficile à extraire (ou bien j'ai pas compris).

Luk Zijeko
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1295
Inscription : 08 Apr. 2016

Re: Votre Puerh du jour

Message par Luk Zijeko » 07 Mars 2019, 09:29

Cha Tou 2017 d'Hojo pour la nuit
C'est doux et rond avec une palette sympa, des fruits, des baies, des noix, du boisé...

Sur ma to do list!
T'es O.K., t'es bath, t'es in.

Steph
Avatar de l’utilisateur
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 127
Inscription : 02 Feb. 2019

Re: Votre Puerh du jour

Message par Steph » 08 Mars 2019, 11:39

Liu Shui 2016 de chez Kancha :bave:

L’occasion de faire un parallèle porcelaine vs Kobiwako, à la Volvic... :siffle:

J’en profite pour remercier le très fin palais qui a fait ce parallèle en même temps à quelques centaines de kilomètres, même thé, porcelaine et kobi, et même eau sur la seconde partie des 3h30 de cession :-_-: :-_-: , partages très riches en temps réel, merci encore.

Mes conclusions rapides, on pourrait parler de ce thé et de cette expérience pendant des heures... :bave:
_ les infusions sont plus claires en kobi avec la Volvic, mais pas avec la Barbier :wtf:
_ en porcelaine, c’est plus rond, moins nuancé, plus timide, un peu moins riche...
_ sur cet excellent puerh, le Kobiwako flatte à ma convenance le corps et l’after.
_ la porcelaine à deux ou trois trains (infusions) de retard sur l’apparition de certaines saveurs, qui sont beaucoup plus timides de toute façon.
_ la terre permet également de faire sortir de très belles saveurs que je ne ressens pas avec la porcelaine.... dommage.
_ le kobi permet d’avoir un after vraiment interminable :defaille:
_ la puissance des saveurs rendue par la terre écrase un peu les gorgées de porcelaine prises derrière.

Pour moi, terre 1, porcelaine 0 :siffle: :siffle:

Chère partenaire de dégustation, on recommence quand tu veux :+1:
B13FABC7-798C-47C5-A2D3-81E154463FF0.jpeg
In Gyokuro we trust

Mélisandre
Avatar de l’utilisateur
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 132
Inscription : 08 Dec. 2017
Localisation : Lorraine

Re: Votre Puerh du jour

Message par Mélisandre » 08 Mars 2019, 11:48

Steph a écrit :Liu Shui 2016 de chez Kancha :bave:


Chouette, je crois que je l'ai aussi en 15 gr! mais pas encore gouté.
Tu l'as fait avec quelles variables gr/eau/temp/etc.. ?

Steph
Avatar de l’utilisateur
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 127
Inscription : 02 Feb. 2019

Re: Votre Puerh du jour

Message par Steph » 08 Mars 2019, 11:54

7,5 g pour 150 ml, 2 rinçages, et nous avons commencé par trois infusions flash
In Gyokuro we trust

Kissaki
Avatar de l’utilisateur
Germe de Camellia
Germe de Camellia
Message(s) : 4469
Inscription : 08 Jul. 2015
Localisation : Lorraine, Saint-Avold

Re: Votre Puerh du jour

Message par Kissaki » 08 Mars 2019, 12:18

Il est rare que je rince une seconde fois mais autrement, j'utilise les mêmes paramètres à ceci près que j'utilise un peu moins d'eau :-)
Sans Existence,
Sans Extinction.

Blossom
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7053
Inscription : 21 Oct. 2013

Re: Votre Puerh du jour

Message par Blossom » 08 Mars 2019, 20:27

:happy:
Oui c'est vrai que tu m'as conviée à une séance aussi intense qu'intéressante. Et qu'il y aurait beaucoup à en dire.

Dans l'ensemble, et comme tu as de solides aptitudes à la dégustation, je te rejoins sur tes observations.
Je pourrais rajouter
- qu'avec la Grand Barbier, la kobiwako donne une fin de bouche plus sèche qu'en porcelaine. C'est beaucoup moins marqué à la Volvic.
- que la Volvic a une forte tendance à lisser à la fois la texture, mais surtout et c'est dommageable, le relief en bouche. Je trouve que cette eau est mal adaptée au puerh.
- les gros avantages de la kobiwako : cette terre augmente la densité en bouche, l'intensité de toutes les caractéristiques.
Souvent quand on parle de terre, on parle de Yixing, on discute de ce que la terre va effacer, de combien d'amertume on va gommer, de combien on va arrondir. Ce sont des théières qui souvent, permettent de gommer des défauts d'un thé. Ici l'approche est très différente, et c'est même troublant. Ce thé est excellent de base, en porcelaine. Pourtant dans ce parallèle, la terre apporte une telle valeur ajoutée qu'on dirait qu'il manque quelque chose à la porcelaine...
Ici il est question de puerh, mais on fait les mêmes constats sur le sencha.

J'en profite au passage, pour encourager, encore une fois, tous ceux qui voudraient aller plus loin dans leur compréhension et appréciation du thé, à faire ces exercices de dégustations en parallèle. Même s'il y a bien quelques limites, c'est tellement instructif, ça bouscule certaines croyances installées, ça en conforte d'autres, c'est toujours enrichissant, et ça permet surtout de se forger son propre avis, éclairé. ;)

Merci pour avoir bousculé mes habitudes, c'était aussi agréable qu'instructif.
:-_-:

Steph
Avatar de l’utilisateur
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 127
Inscription : 02 Feb. 2019

Re: Votre Puerh du jour

Message par Steph » 08 Mars 2019, 22:56

Merci à toi pour le temps partagé, les conseils, les idées, les échanges si riches...
Et vivement la prochaine :D
In Gyokuro we trust

Blossom
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7053
Inscription : 21 Oct. 2013

Re: Votre Puerh du jour

Message par Blossom » 09 Mars 2019, 00:24

:thup:

EoT dans la tasse ce soir, Bamboo Spring d'automne, 7g dans le gaiwan.

Je confirme ma première impression, ce thé c'est la claque! De l'épaisseur pour un si jeune thé, mais fluide et léger en bouche. Les arômes sont délicats et très clean, mais francs, très faciles à apprécier. De ce côté là, on est sur une base sucrée, très douce, avec du raisin, de l'abricot, une pointe de pêche. Certains moments de la session laissent apercevoir des arômes typiques sauvages, un peu DXS like. Sur les fins de bouche, des notes résineuses viennent apporter du relief et de la vivacité. Un fond d'amertume végétale, une touche d'astringence apparaissent plus tard. La longueur est superbe.
Ce thé me fait une plus forte impression que sa version printanière, comme quoi....

PrécédentSuivant