A la découverte du Pu Er

Elise
Avatar de l’utilisateur
Shōgun
Shōgun
Message(s) : 2751
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: A la découverte du Pu Er

Message par Elise » 09 Octobre 2018, 13:13

C'est exactement ça, moins de casse, moins de débris, morceaux plus fins et plus vite réhydratés, les feuilles se détachent les unes des autres... que du bonheur :happy:
『茶禅一味』

Kissaki
Avatar de l’utilisateur
Graine de Théier
Graine de Théier
Message(s) : 3931
Inscription : 08 Jul. 2015
Localisation : Lorraine, Saint-Avold

Re: A la découverte du Pu Er

Message par Kissaki » 09 Octobre 2018, 13:16

Ah oui! vive la bonne odeur de bon tabac! :wub:
Sans Existence,
Sans Extinction.

treeman
Avatar de l’utilisateur
Disciple
Disciple
Message(s) : 478
Inscription : 29 Jul. 2017

Re: A la découverte du Pu Er

Message par treeman » 09 Octobre 2018, 13:23

Je viens d'écrire un message mais il ne s'est pas posté :(

Tant pis j'irais droit au but :
Comme mon puerh était sous forme de nid, est-ce qu'on catégorise au niveau qualité les thés en fonction de leur forme de compression ?

Je me penche du côté de Blossom, parce qu'elle rejoint ce que tu dis Elise.
Mon infusion n'avait ni le goût ni l'odeur d'un cendrier !! :shock:
Mais d'un miel épais, cendré.
Mais mon puerh était sous forme de nid. Est-ce que cette forme est un critère ?
En tout cas, moins évident d'en sortir des lamelles comme certain sheng peu compressé.

Pour cette histoire d'infusion, je me demande si mon morceau n'était tout simplement pas trop "gros". En tout cas, avant qu'il se décompose il aura fallu pas mal d'infusion.

Elise
Avatar de l’utilisateur
Shōgun
Shōgun
Message(s) : 2751
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: A la découverte du Pu Er

Message par Elise » 09 Octobre 2018, 13:40

La forme d'est pas un critère de qualité à mon sens... en Chine on varie les formes, elles ont parfois un sens symbolique, tout est possible.
Est-ce que tu pourrais faire une photo de ton thé? Tuocha, feuilles sèches, infusion pour voir la couleur et éventuellement emballage?

treeman a écrit :Mon infusion n'avait ni le goût ni l'odeur d'un cendrier !! :shock:
Heureusement pour toi, malheureusement ça arrive... :sick:
『茶禅一味』

treeman
Avatar de l’utilisateur
Disciple
Disciple
Message(s) : 478
Inscription : 29 Jul. 2017

Re: A la découverte du Pu Er

Message par treeman » 09 Octobre 2018, 13:53

Désolé pour les photos pas top :

Image

Image

dis moi si t'en veux des mieux.
(Suis avec mon fils malade, c'est pas simple)

Lionel
Avatar de l’utilisateur
Bourgeon Miraculeux
Bourgeon Miraculeux
 
Message(s) : 6907
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : France, St Malo de Phily (35)

Re: A la découverte du Pu Er

Message par Lionel » 09 Octobre 2018, 14:05

treeman a écrit :Je viens d'écrire un message mais il ne s'est pas posté :(

Tant pis j'irais droit au but :
Comme mon puerh était sous forme de nid, est-ce qu'on catégorise au niveau qualité les thés en fonction de leur forme de compression ?


Non je ne pense pas que la forme de compression soit un indicateur de sa qualité, mais un Tuo Cha sera fait de plus petites feuilles qu'une galette, et est souvent plus compressé...
le vide, c'est la base

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17511
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: A la découverte du Pu Er

Message par David » 09 Octobre 2018, 16:51

Je rajouterais qu’il peut être utile d’attendre après/entre les rinçages dans le cas de thés assez compressés, pour laisser le temps à la chaleur et à l’humidité d’opérer. Genre rincer 30 secondes, attendre 5/10 minutes, et recommencer si nécessaire.

Après, il arrive que certains morceaux de thés extrêmement compressés ne se délitent jamais complètement, ou qu’on en ait marre du thé avant...

Kissaki
Avatar de l’utilisateur
Graine de Théier
Graine de Théier
Message(s) : 3931
Inscription : 08 Jul. 2015
Localisation : Lorraine, Saint-Avold

Re: A la découverte du Pu Er

Message par Kissaki » 09 Octobre 2018, 18:01

J'attends toujours un peu entre le rinçage et la première infusion (je ne fais que très rarement plus d'un rinçage, les puerh que j'ai étant très propres, je ne me suis jamais intéressé davantage à les rincer plusieurs fois).
Sans Existence,
Sans Extinction.

Tsubo
Avatar de l’utilisateur
Galette de Puerh
Galette de Puerh
   
Message(s) : 10255
Inscription : 05 Sep. 2013
Localisation : Paris ... ou presque ...

Re: A la découverte du Pu Er

Message par Tsubo » 09 Octobre 2018, 18:46

Chouette, un tuocha :lol: Trop compressé ? comme d'habitude avec l'immense majorité des tuocha :roll:
Elise a écrit :Taille des morceaux
L'idée des morceaux c'est plutôt de faire des sortes de couches minces, ça se défait mieux dans l'eau. Tu attaques ta galette depuis le bord, horizontalement pour détacher des pans, tu essaies de la défaire régulièrement tout autour, sur le dessus et le dessous comme ça tu consommes la partie la plus "mûre" de ta galette et tu permets à l'intérieur qui est peu en contact avec l'air (surtout si c'est très compressé) de mûrir à son tour.

"Goût de tabac"
Je pense qu'il ne faut pas confondre 2 chose que j'ai pu constater dans le puerh sheng:

D'une part, des arômes rappelant le tabac, j'entends par là l'odeur des feuilles d'un cigare (qui par ailleurs subissent des processus similaires au puerh sheng semble-t-il), mais pas une odeur de fumée. Ces arômes peuvent faire partie de la palette aromatique d'un thé de qualité, qui en mûrissant peut s'équilibrer différemment et évoluer avec ces notes de tabac un peu plus en arrière plan, mais elles ne disparaissent pas complètement avec le temps. Soit on aime, soit on n'aime pas. Pour ma part, j'ai appris à l'apprécier et ceux de par ici qui ont goûté le Baba Yaoba (8818) que j'ai à la maison pourront t'en parler aussi.
:+1:

Elise a écrit :D'autre part, une odeur parasite de cigarette/fumée qui fait clairement penser à un fond de cendrier froid et qui est plutôt due à une exposition à de la fumée au cours du stockage. Ce genre là de "goût de tabac" n'est évidemment pas un bon point pour le thé, mais il semblerait que ça puisse s'estomper avec le temps et les 2-3 premières infusions en viennent en général à bout selon ma propre expérience. Cela dit, je ne pense pas que je garderais à tout prix un thé qui sent le cendrier et qui ne s'aère pas après quelques temps.
:+1: Il y a même parfois des relents de bord d'autoroute, de bitume carbonisé, de charbon de terre qui révèle peut être un mauvais passage au wok lors du Shaqing / de la "fixation" ?

JMB
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
Message(s) : 7649
Inscription : 05 Sep. 2013

Re: A la découverte du Pu Er

Message par JMB » 09 Octobre 2018, 19:17

Tsubo a écrit : Il y a même parfois des relents de bord d'autoroute, de bitume carbonisé, de charbon de terre qui révèle peut être un mauvais passage au wok lors du Shaqing / de la "fixation" ?


Poésie tsubesque ;-)
Chef de produit thé nature chez Lippetonne and cie

treeman
Avatar de l’utilisateur
Disciple
Disciple
Message(s) : 478
Inscription : 29 Jul. 2017

Re: A la découverte du Pu Er

Message par treeman » 09 Octobre 2018, 19:51

Je n'ai jamais été confronté à un pot d'échappement camouflé en tuocha.
Suis bien content d'être passé à côté de l'A6 du puerh!
Mais Tsubo, c'est ironique ta relance sur le tuocha ? Pour quelle raison ?

Tsubo
Avatar de l’utilisateur
Galette de Puerh
Galette de Puerh
   
Message(s) : 10255
Inscription : 05 Sep. 2013
Localisation : Paris ... ou presque ...

Re: A la découverte du Pu Er

Message par Tsubo » 09 Octobre 2018, 19:55

JMB a écrit :Poésie tsubesque ;-)

Même pas :mrgreen: souvenir d'une certaine os et d'un certain échantillon en particulier ...
treeman a écrit :Mais Tsubo, c'est ironique ta relance sur le tuocha ? Pour quelle raison ?
Aucune ironie ... Le tuocha, Il n'y a rien de mieux pour se planter le pic dans la main ... Même les "iron cakes" sont moins rétifs :huhuhu:

treeman
Avatar de l’utilisateur
Disciple
Disciple
Message(s) : 478
Inscription : 29 Jul. 2017

Re: A la découverte du Pu Er

Message par treeman » 09 Octobre 2018, 20:07

Ah oui, ça je confirme !
Quelle galère à dépecer

ooericoo
Germe de Camellia
Germe de Camellia
   
Message(s) : 4184
Inscription : 08 Sep. 2013
Localisation : Lyon

Re: A la découverte du Pu Er

Message par ooericoo » 09 Octobre 2018, 23:02

:mouais: ... Ben je croyais qu'il fallait le mettre en entier moi... :mdr:
Dans la vie je ne me prends jamais le Shu, je le bois.


http://excethera.blogspot.fr/
je ne sais pas trop ou cela m'emmènera....

treeman
Avatar de l’utilisateur
Disciple
Disciple
Message(s) : 478
Inscription : 29 Jul. 2017

Re: A la découverte du Pu Er

Message par treeman » 09 Octobre 2018, 23:13

:huhuhu:

PrécédentSuivant