Le Chanoyu

Circé
Avatar de l’utilisateur
Moine
Moine
Message(s) : 652
Inscription : 28 Jul. 2013
Localisation : Paris

Le Chanoyu

Message par Circé » 03 Septembre 2013, 23:29

Qu'est ce que le CHANOYU, en bref ?

"Chanoyu" se traduit par '"l'eau chaude pour le thé". Cette cérémonie consiste en la rencontre d'un petit nombre de personnes, dans un environnement paisible à la décoration épurée qui sera idéalement un pavillon de thé, avec un Chajin (maître de cérémonie) qui exécutera pour eux un bol de thé vert japonais réduit en poudre et battu : Le Matcha.

Le Chanoyu est avant tout une rencontre hors de l'espace et du temps, pendant lequel chaque personne et chaque chose interfèrent en parfaite harmonie. C'est un moment éphémère qui ne se reproduira jamais.


ichigo-ichie.jpg

"Ichigo, Ichiye." une fois, une rencontre.


Le Chanoyu est à la croisée des chemins entre l'art martial et la spiritualité. C'est une discipline extrêmement codifiée à la fois, du corps et de l'esprit. Au premier abord, une personne non initiée peut être absorbée par la portée esthétique du Chanoyu, pourtant là n'est pas la finalité de cette pratique. La beauté n'est pas une fin en soi, mais le fait d'exécuter chaque mouvement avec précision, contrôle, respect, avec une totale conscience des choses, et en vidant son esprit, fait apparaitre chacun des gestes comme essentiel, unique et efficace. En cela le Chanoyu est une discipline martiale indissociable de la pensée bouddhiste et shintoïste. La cérémonie du thé, très liée au Bushido, était originellement pratiquée par les samouraïs. Il s'agissait à la fois d'un lieu d’échange, d’un moment propice à la méditation, et d’une façon de se préparer à la mort.

Les bases du Chanoyu furent posées par Nôami, puis Murata Shukô. Plus tard, Takenoo Jôô codifiera la cérémonie du thé. Mais c’est le plus célèbre des maitres de thé, Sen No Rikyu, qui portera à son apogée le Chanoyu.
Le génie de Sen No Rikyu fut d’éliminer les objet inutiles, d’épurer les gestes. Le Chanoyu devient alors, plus que jamais intimement lié à la pensée Zen et au concept de Wabi-Sabi. Le concept de Wabi-Sabi est très difficile à traduire. Il cristallise les notions de simplicité, d’humilité, tout en étant très lié au temps qui passe. L’expression artistique du Wabi-Sabi se retrouve notamment dans l’esthétique du Raku, cette céramique si belle de ses imperfections.


c0189020_15551923.jpg


Il faudra attendre le XVIIème siècle pour voir émerger les différentes écoles fondées par le petit fils de Sen No Rikyu, Sen Sôtan.
On distingue deux grandes familles d’écoles de Chanoyu:
Les «Sansenke»
Urasenke, Omotosenke, Mushanokôjisenke. Il s’agit des écoles les plus célèbres et les plus répandues dans le monde entier. Chaque école a ses spécificités, ses codes, sa façon de préparer le matcha.
Les «Ryu»
Ècoles plus confidentielles, qui sont très attachées à l’esprit du Bushi. Dans ces cérémonies les ustensiles du thé deviennent symboliquement l’arc (Hishaku), et le sabre (Chashaku).


f_01.gif


Les principaux accessoires :
Chawan : il s’agit du bol dans lequel on prépare le matcha, c’est le coeur même de la cérémonie du thé.
Chasen : le fouet en bambou, dont le nombre de branche varie selon le thé que l’on prépare.
Chakin : une pièce de tissu blanc utilisé pour purifier les ustensiles.
Chashaku : la spatule.
Chaire: petit écrin muni d’un couvercle contenant le matcha qui sera préparé en «Koicha»
Fukusa : carré de soie (violet pour les hommes et rouge pour les femmes) utilisé pour purifier les ustensiles.
Futaoki : objet sur lequel on repose l’Hishaku.
Hishaku : louche en bambou utilisée pour prélever une petite quantité d’eau dans la Kama.
Natsume: petit écrin en laque contenant le matcha qui sera préparé en «Usucha»
Kensui : récipient accueillant les eaux usées.
Kama : bouilloire nécessitant l’utilisation d’un Hishaku.
Tetsubin : bouilloire
Cette liste se complète par les ustensiles relatifs à la dégustation du gâteau...


teaceremonybehavior.jpg


Le déroulement d’une cérémonie du thé en quelques mots.
Le Chanoyu s’articule autour de trois grandes étapes :
- l'installation et la purification des ustensiles.
- la préparation du thé et sa dégustation.
- le nettoyage, la présentation aux invités puis le rangement des ustensiles.

Bien entendu il ne s’agit là que des grandes lignes. Une cérémonie du thé peut se dérouler pendant une demie-heure et jusqu’à quatre heures. On prépare un ou plusieurs thés (Usucha, Koicha), on déguste un gâteau ou un repas kaiseki.


Bibliographie :
Le Guide des thés du Japon - Valérie Douniaux
Le Maître De Thé - Yasushi Inoué
Le Livre Du Thé - Kakuzô Okakura
La Voie Des Quatre Vertus - Voie Du Thé : Expérience D'un Itinéraire Spirituel - S-J Soutel-Gouiffes
Eloge De L'ombre - Junichirô Tanizaki

Film
L’Esprit du thé : Sen no Rikyû - Documentaire de la Japan Foundation, 1988.

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7630
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Le Chanoyu

Message par Leaf » 08 Septembre 2013, 18:22

J'hésitais à poster ici ou sous la rubrique "Événements"...

Je suis en contact avec Richard Chapdelaine, un québécois qui vient d'être reçu Grand Maître de l'école Urasenke de Montréal (il a étudié pendant 20 ans sous la tutelle de Mme Kagemori, si le nom vous dit quelque chose). Entre la fin de septembre et la mi-novembre, il fera plusieurs visites ponctuelles à Québec (où je demeure) afin de donner des cours de Chanoyu par le biais d'un atelier organisé par la maison de thé Camellia Sinensis (l'une des seules maisons de thé "traditionnel" au Québec).

J'avais déjà l'intention de le rencontrer parce que c'est un ami de ma famille et que ça fait un sacré bail qu'on ne s'est pas vus (et puis son atelier m'intéresse, donc c'est faire deux pierres d'un coup), mais je voulais savoir si vous seriez intéressés à monter un questionnaire à lui faire remplir afin de détailler son parcours et ses expériences de thé ? Un questionnaire qu'on pourra ensuite reprendre et faire parvenir à d'autres gens du thé, sur le web ou en personne, peu importe le pays...

Je vais m'inscrire prochainement à l'une de ses démonstrations, on a donc un maximum de deux mois pour monter ledit questionnaire s'il y a de l'intérêt pour la chose (ce qui ne devrait pas être trop difficile au final). Évidemment, il y aura d'autres occasions, mais ce sont les dates prochaines et ça serait chouette d'en profiter. Donc voilà. Vous me dites ? :)

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Futaoki
Futaoki
   
Message(s) : 14976
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Nantes

Re: Le Chanoyu

Message par Sébastien » 08 Septembre 2013, 20:54

euh, je comprends pas vraiment la question... :oops:
ce que je comprends, c'est que tu as une superbe occasion d'assister à un chouette atelier / cours chanoyu, et que bien évidemment tu es invitée à en faire un compte-rendu après coup.
par contre, le questionnaire, je n'ai pas très bien saisi... :mrgreen:
Matcha ga mainichi, ishya wa tôku ni
抹茶が毎日、医者は遠くに

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7630
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Le Chanoyu

Message par Leaf » 08 Septembre 2013, 22:02

En fait je parlais de faire une sorte d'interview/portrait de gens du thé (généralement) et de ce monsieur que je vais voir dans deux mois (spécifiquement). J'amenais la question ici parce que je voulais savoir si certains d'entre vous aviez une idée de questions à poser -- par exemple : qu'est-ce qui t'a intéressé à la cérémonie du thé japonaise, quel est ton parcours de thé, comment s'est produite ta première rencontre avec le matcha, comment as-tu découvert l'école de thé dont tu viens d'être diplômé... etc.

Je peux facilement choisir une tonne de questions du même genre moi-même, mais je trouvais ça plus amusant qu'on se mette à plusieurs, histoire de varier les points de vue et d'intérêts. ;) Évidemment, après, je présenterais un article-portrait avec les réponses + un résumé de l'atelier + peut-être quelques photos si elles sont permises.

Le but, c'était qu'ensuite, si quelqu'un d'autre a une occasion semblable, on puisse reprendre les questions qu'on a sélectionné ici ensemble et qu'on reproduise l'expérience (donc qu'on refile le même questionnaire ou un autre semblable, plus pointu) avec d'autres gens du thé -- ça pourrait être des potiers/céramistes, des vendeurs qui sont sur place comme Olivier (!) ou Stéphane Erler, des gens qui se trouvent en France et qui organisent des dégustations comme la dame qui tient la Maison des 3 Thés...

Le tout si ça vous intéresse, bien sûr. De mon côté, je dois avouer que je serais assez curieuse de connaître le parcours de thé d'asiatiques installés en France ayant ouvert une maison de thé, de français installés en Asie à la poursuite du thé, de gens ayant étudié le Gong Fu Cha (ou d'autres cérémonies) sous la tutelle d'un spécialiste, de céramistes et potiers dont la production se centre sur les objets du thé, et ainsi de suite. :mrgreen:

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17505
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Le Chanoyu

Message par David » 08 Septembre 2013, 23:31

Si tu as envie de lui proposer ton questionnaire et de nous en faire part, voire de demander de l'aide à son élaboration, je te suggère fortement de créer ton propre topic et de le faire vivre. C'est le forum de tous. Il ne faut pas hésiter à le faire évoluer. Nous, on a créé une base de départ pour lancer le truc, mais c'est aux membres de le faire vivre et grandir ! :)

De plus, si tu nous partages le résultat, je pense que tu feras pas mal d'heureux et d'heureuses ! :D On ne pourra bien sûr imposer quoi que ce soit à quelqu'un qui aurait la chance de faire le même genre de rencontre, mais s'il/elle veut suivre le même modèle, ce sera un grand plaisir de le lire, en ce qui me concerne en tout cas.

"L'interview" est un concept intéressant à développer ici pour sûr...

Circé
Avatar de l’utilisateur
Moine
Moine
Message(s) : 652
Inscription : 28 Jul. 2013
Localisation : Paris

Re: Le Chanoyu

Message par Circé » 09 Septembre 2013, 21:11

Leaf a écrit :e suis en contact avec Richard Chapdelaine, un québécois qui vient d'être reçu Grand Maître de l'école Urasenke de Montréal (il a étudié pendant 20 ans sous la tutelle de Mme Kagemori, si le nom vous dit quelque chose).


Justement j'ai une question... :D
Urasenke est une école très étendue dans le monde entier, j'imagine qu'elle répond à une hiérarchie très particulière et très complexe par rapport aux autres écoles de Chanoyu de tailles moins importantes.
J'aimerai savoir à quoi fait référence exactement le titre de "Grand maitre"? Est-ce un disciple direct du Iemoto?
:D

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7630
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Le Chanoyu

Message par Leaf » 10 Septembre 2013, 01:07

Hello Manuela ! :D

Je crois que c'est un raccourci pour "Grand Maître de Cérémonie" -- autrement dit, il n'est plus un élève ou un apprenti, il a la permission d'enseigner lui-même et d'être au centre de la cérémonie du Chanoyu devant les autres étudiants de l'école ("poste" normalement réservé à l'enseignant lui-même), ce genre de choses. Cela dit, Mme Kagemori sous l'égide de qui il a étudié est la fondatrice de l'école Urasenko de Montréal, elle-même ayant étudié au Japon sous la direction du Iemoto (elle est très connue dans le milieu à Montréal, mais je ne sais pas si son nom a traversé le "gros bol d'eau de mer" ?). Ça fait de lui le disciple de la disciple. :mrgreen:

Cela dit, j'ajoute la question à la liste que je suis en train de mettre au point et que je présenterai dans les prochains jours avec demande d'y ajouter des trucs. :D Merci !

MaRigPaStudent
Avatar de l’utilisateur
Disciple
Disciple
 
Message(s) : 485
Inscription : 04 Aug. 2014
Localisation : Montpellier

Re: Le Chanoyu

Message par MaRigPaStudent » 07 Avril 2015, 18:24

Je viens de découvrir que dans le prochain numéro d'un magazine-livre que je lis, Ultréïa!, il y aurait un article sur le cha no yu.
Comme il y a un extrait et une vidéo sur le site, je le partage.

Cha no yu

La cérémonie du thé
Elodie LALEUF

“Expression la plus élevée du culte de l’instant présent au Japon”, selon l’essayiste et universitaire Katô Shûichi (1919-2008), la cérémonie du thé telle que nous la connaissons aujourd’hui a atteint le rang d’art spirituel dès le XVe siècle. Elle nous offre un moment hors du temps dédié à l’harmonie et à la paix."




Cérémonie du thé
EXTRAIT : « La dégustation du matcha (le thé vert réduit en poudre) fut introduite au Japon au XIIe siècle, par le moine Eisai (Yôsai). À l’issue d’un séjour en Chine où celui-ci avait fréquenté des temples du bouddhisme chan, il découvrit les vertus énergisantes de cette boisson consommée par les moines dans le cadre de leur pratique. Le thé y était considéré comme bénéfique et propice à la méditation assise. Eisai en rapporta quelques graines, qu’il confia à un moine de Kyoto, et en consigna les bienfaits dans le Kissa Yôjôki (“Préservation de la santé par la consommation du thé”). Son usage fut peu à peu adopté par la Cour, puis par l’aristocratie, les guerriers, les marchands, qui, sortant ce rituel de son cadre d’origine, allaient lui conférer une spécificité japonaise. (…) La cérémonie du thé, étant la pratique qui synthétise les divers arts (ikebana, calligraphie, poésie, encens…), constitue encore une éthique et une voie unique en ce qu’elle prône l’harmonie avec la nature, le respect entre les êtres humains, la parcimonie dans le choix des ustensiles et qu’elle offre la possibilité de se libérer des sollicitations permanentes de nos modes de communication contemporains. »

A découvrir dans ULTREÏA ! N°3
Tout réside dans l'instant.

Kevin

Re: Le Chanoyu

Message par Kevin » 07 Avril 2015, 18:40

Je veux le même kimono que le monsieur. Si tant est que ça soit un kimono ?

Niva
Avatar de l’utilisateur
Germe de Camellia
Germe de Camellia
 
Message(s) : 4352
Inscription : 11 Feb. 2014
Localisation : Moselle / Luxembourg

Re: Le Chanoyu

Message par Niva » 07 Avril 2015, 18:57

Oui Kevin : kimono d'homme, porté avec un hakama (grosso modo, une jupe-culotte) ;)
Proverbe touareg :
"Le premier verre de thé est amer comme la vie.
Le deuxième est aussi doux que l’amour.
Le troisième est aussi apaisant que la mort."

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17505
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Le Chanoyu

Message par David » 08 Avril 2015, 11:17

tu peux revendre tes théières et tasses si tu veux un kimono pareil :roll:

Tsubo
Avatar de l’utilisateur
Galette de Puerh
Galette de Puerh
   
Message(s) : 10255
Inscription : 05 Sep. 2013
Localisation : Paris ... ou presque ...

Re: Le Chanoyu

Message par Tsubo » 08 Avril 2015, 11:19

Ou alors l'acheter d'occasion :mrgreen:

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17505
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Le Chanoyu

Message par David » 08 Avril 2015, 11:47

je suis un grand fan de "friperies" japonaises justement :lol:

Kevin

Re: Le Chanoyu

Message par Kevin » 08 Avril 2015, 12:44

Arf tout est trop cher de toute manière.
Je vais me concentrer sur des feuilles de thés et un zhong moi je ferai des économies

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17505
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Le Chanoyu

Message par David » 08 Avril 2015, 12:49

ça dépend du zhong, et ça dépend des feuilles :)

Suivant