Réflexions sur la classification des thés

Yoann
Avatar de l’utilisateur
Bushi
Bushi
Message(s) : 1784
Inscription : 21 Dec. 2013
Localisation : Entre la chaise et le clavier

Re: Réflexions sur la classification des thés

Message par Yoann » 13 Janvier 2015, 13:35

Tsubo a écrit :
Patrick a écrit :Je fais partie des happy few. Si tu veux tester tsubo je peux t en expedier un echantillon

Ségolène a écrit :
Patrick a écrit :Je fais partie des happy few. Si tu veux tester tsubo je peux t en expedier un echantillon

Ben moi aussi ! :snob:
:lool: non, çà va aller :lool: mais c'est gentil de le proposer !


Toute cette histoire me rappelle que je n'ai pas fais mon job... Allez soyons fou, j'essaye de faire ça cette semaine ! :mrgreen:
------------------------------------------------------------------------------------
David a écrit :Il faut toujours inciter les gens à l'excès, ça déculpabilise. :ange:

metasystem

Re: Réflexions sur la classification des thés

Message par metasystem » 28 Février 2015, 11:57

bon ben j'interviens...
Je n'ai pas lut l'integralite du topic, mais je trouvais interessant d'y repondre par cetaines analogies que j'y vois...
Etant musicien, j'ai souvent ete confronte a l'opposition des categoristes aux "laxistes" (declassificateurs). Avec le temps et l'evolution de la production musicale (particulierement en jazz) les categories et sous categories se sont mises a pulluler. Il n'y a qu'a regarder pour comprendre rien que bop+hard bop+post bop+fusion pour definir l'evolution du meme genre a quelques variances pret.
Finalement, quand on y reflechit bien, ces categories ne sont pas inventes par les musiciens eux meme, mais bien par les personnes qui les ecoutent.
Alors pourquoi ce besoin frenetique de sur-classification? sans doute pour justement permettre aux gens qui ont une representation d'une meme "sonorite" (ou dans le cadre du the, un gout, une saveur particuliere) de pouvoir echanger avec des mots qu'ils peuvent comprendre.
C'est du coup, plus une opposition entre l'intellectualisation et le cote plus sentimental.
Alors pourquoi faire un choix de classification plutot qu'une autre?
Le temps fait beaucoup... Les incomprehensions font beaucoup.
Finalement, la quasi totalite des classifications usuelles que vous verrez sont souvent relativement fausses parce qu'il faut eviter de les changer tous les 4 matins sous peine de voir les gens abandonner toute tentative de comprehension. Sous peine de ne plus voir les nouveaux aborder tellement ils seront perdus par la complexite.
Soyons francs, Il vaut mieux garder une classification fausse de prime abord et sous partitionner avec un jargon local. La preuve en est que ca marche au vu du nombre de membre qui continue d'augmenter.
Pour finir, je vais mettre un point d'interrogation sur la necessite d'une classification intermediaire...
La plupart des gens ici ont l'air de comprendre les idees de la classification proposee. Ont meme l'air d'accord globalement. C'est bien la preuve qu'une entente, une classification, une structure existe deja. Que la seule difference reelle proposee, n'est juste qu'un ensemble de noms...
P.S: je m'excuse du manque d'accent, je suis sur un clavier qwerty...

Étienne
Avatar de l’utilisateur
Gourou
Gourou
Message(s) : 3297
Inscription : 17 Feb. 2014
Localisation : Paris

Re: Réflexions sur la classification des thés

Message par Étienne » 28 Février 2015, 13:19

Fabien a écrit :
Étienne a écrit : Note 2 : ce sont quand même les sous familles de wulongs qui donnent lieu au plus d'incompréhension/débat sur ce forum.
Là par contre, je veux bien que tu me donnes des exemples parce que j'ai du mal à voir où il peut vraiment y avoir à ce point incompréhension dans les wulong... :wtf:

Tiens ça me rappelle que je t'avais pas répondu… :lol: .
Je pensais en particulier aux catégorie «peu/beaucoup oxydé/(fermenté…)». Je trouve de mon point de vue de buveur, ça ne m'apporte pas grand chose, il y a plein de sortes de wulong «très oxydés». Et du point de vue du process, ce n'est pas ce qu'il y a de plus clair non plus (le whitering des deep fermented est un procédé et un résultat très différents des OB).

Je me suis rendu compte que je raisonnais quasiment en deux catégorie de wulong : les DC/yancha d'un côté, les «billes» de l'autres. C'est simpliste, et très personnel, mais je me rends compte qu'en terme d'envie et de façon de boire, ça marche pas mal pour moi.

Étienne
Avatar de l’utilisateur
Gourou
Gourou
Message(s) : 3297
Inscription : 17 Feb. 2014
Localisation : Paris

Re: Réflexions sur la classification des thés

Message par Étienne » 28 Février 2015, 13:22

metasystem a écrit :P.S: je m'excuse du manque d'accent, je suis sur un clavier qwerty...

Excuse non acceptée : au pire, au mieux. :snob:

metasystem

Re: Réflexions sur la classification des thés

Message par metasystem » 28 Février 2015, 13:25

Étienne: clavier meca sur tablette Android chinoise (version note book Android). Mais je l'utilise que quand je suis a l'hôpital. Donc j'ai pas trop envie de me prendre la tête
Mais merci quand meme

Étienne
Avatar de l’utilisateur
Gourou
Gourou
Message(s) : 3297
Inscription : 17 Feb. 2014
Localisation : Paris

Re: Réflexions sur la classification des thés

Message par Étienne » 28 Février 2015, 13:28

«Don't feed the troll» comme on dit ;)

metasystem

Re: Réflexions sur la classification des thés

Message par metasystem » 28 Février 2015, 13:29

Et pis je suis en train de dire que les classifications c'est pas trop grave alors bon QWERTY AZERTY s'pas très grave

Tsubo
Avatar de l’utilisateur
Vénérable Maocha
Vénérable Maocha
   
Message(s) : 9501
Inscription : 05 Sep. 2013
Localisation : Paris ... ou presque ...

Re: Réflexions sur la classification des thés

Message par Tsubo » 28 Février 2015, 13:40

En effet Metasystem, on a vu largement pire je crois :lool: Étienne faisait de l'humour :happy:

Blossom
Avatar de l’utilisateur
Bourgeon Miraculeux
Bourgeon Miraculeux
 
Message(s) : 6083
Inscription : 21 Oct. 2013
Localisation : Provence

Re: Réflexions sur la classification des thés

Message par Blossom » 28 Février 2015, 13:41

Étienne a écrit :
Je me suis rendu compte que je raisonnais quasiment en deux catégorie de wulong : les DC/yancha d'un côté, les «billes» de l'autres. C'est simpliste, et très personnel, mais je me rends compte qu'en terme d'envie et de façon de boire, ça marche pas mal pour moi.


Je fais pareil et même conclusion. ;)
Image

metasystem

Re: Réflexions sur la classification des thés

Message par metasystem » 28 Février 2015, 13:49

Tsubo+Etienne :boude:

Oranda
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1307
Inscription : 11 Mar. 2015

Re: Votre Thé rouge du jour

Message par Oranda » 05 Janvier 2017, 18:00

Petite question : les thés indiens sont-ils considérés comme des thés rouges ?
Je pensais que seuls les thés chinois l'étaient...

J'ai un peu cherché dans ce topic et je n'ai pas trouvé la réponse... :oops:

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Futaoki
Futaoki
   
Message(s) : 14300
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Nantes

Re: Votre Thé rouge du jour

Message par Sébastien » 12 Janvier 2017, 12:41

jolie photo !!

Oranda a écrit :Petite question : les thés indiens sont-ils considérés comme des thés rouges ?
Je pensais que seuls les thés chinois l'étaient...

J'ai un peu cherché dans ce topic et je n'ai pas trouvé la réponse... :oops:


pour la question de la classification des darjeeling, je suis moi aussi un peu dans le flou.
j'ai tendance à considérer que ce sont des thés rouges.
c'est plutôt évident pour les second flush, mais c'est vrai que pour les FF c'est un peu à la croisée des chemins.
en ce qui me concerne ils sont dans la case thés rouges, même si les darjeeling FF peu oxydés auraient sans doute droit à une catégorie spéciale rien que pour eux ^^
Matcha ga mainichi, ishya wa tôku ni
抹茶が毎日、医者は遠くに

Oranda
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1307
Inscription : 11 Mar. 2015

Re: Votre Thé rouge du jour

Message par Oranda » 12 Janvier 2017, 18:31

Merci Sébastien :)

Oui, je pense un peu comme toi. Je suis dubitative pour les Darjeeling :mouais:

Disons que les thés rouges est bien une impression chinoise déviée de l'aspect rougeâtre des feuilles de thé noir lorsqu'elles sont infusées.
Il paraît aussi que chez nous, le rooibos est un "thé rouge", bonjour la confusion !

Mais quand donc, peut-on parler de "thé noir" ?
Parce que les puerh sont dits "sombres" et là, les chinois parlent enfin de "thé noir"... Mais chez nous ? :dizzy:

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16349
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Votre Thé rouge du jour

Message par David » 12 Janvier 2017, 19:00

le thé noir, c'est une appellation de chez nous qui désigne les thés complètement oxydés, mais qui ne colle pas à ce que "hong cha" englobe en Chine. le problème est donc d'essayer de faire la traduction littérale du chinois en français (ou de dire n'importe quoi comme que le rooibos est du thé ;) )

Oranda
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1307
Inscription : 11 Mar. 2015

Re: Votre Thé rouge du jour

Message par Oranda » 12 Janvier 2017, 19:36

Ok, merci David :-_-:
Oui, je lis beaucoup de n'"importe quoi", concernant le thé, sur le Net.
Plus certains vendeurs belges qui mentent comme des arracheurs de dents juste pour vendre 100 gr de thé... :toctoc:

PrécédentSuivant