Thés biologiques

Nam
Novice
Novice
Message(s) : 79
Inscription : 15 Dec. 2016
Localisation : Savoie

Re: Thés biologiques

Message par Nam » 15 Janvier 2020, 08:57

Je ne suis pas spécialiste, mais je me permets juste d’ajouter deux trois choses:

La grosse racine verticale de la photo de droite est ce que l’on appelle une racine pivot, c’est une racine qui fixe l’arbre dans le sol, elle se développe plus souvent sûr les sujets plantés à partir d’une graine directement en place.

Sur la photo de gauche les petites racines sont des radicelles, ce sont ces racines qui capte la majorité de l’eau et des sels minéraux. Le plan de droite avait surement des radicelles qui ont été arrachés à l’extraction du plan.

En ce qui concerne la profondeur à laquelle les racines vont aller chercher les sels minéraux et autre nutriments, cela dépend de la pauvreté du sol et du mode de culture. Au plus le sol est pauvre au plus il faut aller profond pour se nourrir. Ou si le sol et riche ou qu’il y a de l’engrais en surface les racines restent peu profonde. Basiquement, l’arbre doit se nourrir donc il va ou il y a de la nourriture.

Si la racine pivot n’est pas nécessaire (on la supprime sur les bonsaïs par exemple, sinon il ne serait pas possible de les mettre en pot :)) les radicelles elles sont indispensables pour nourrir l’arbre. Donc la seule chose qu’on peut déduire de la photo c’est que le plant de droite est bien mieux armé pour affronter les siècles que celui de gauche. Dans le Royans il y a beaucoup de noyer qui se déracine à cause des aléas climatiques car depuis plusieurs dizaines d’années on les plante à partir de plans en pot et non directement avec une graine et donc les racines pivots ne se développe pas.

David
Avatar de l’utilisateur
Chashaku
Chashaku
   
Message(s) : 18778
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Thés biologiques

Message par David » 15 Janvier 2020, 09:34

À partir d’une graine, la plante sera beaucoup plus autonome et n’aura quasiment jamais besoin d’arrosage voire d’apport d’engrais, alors que ce sera obligatoire à partir d’un semi les deux premières années. Pour les arbres fruitiers, on a tendance à partir de semis mais ils sont greffés donc ce n’est pas la même chose. Sans greffe les fruits sont plus petits voire plus acides. Mais l’arbre est moins résistant. Je ne sais si la greffe se pratique sur les théiers.

Nam
Novice
Novice
Message(s) : 79
Inscription : 15 Dec. 2016
Localisation : Savoie

Re: Thés biologiques

Message par Nam » 15 Janvier 2020, 09:43

Avec une greffe les fruits peuvent même être différents, il y a un pépiniériste qui a réussi à faire un arbre sur lequel pousse quatre agrumes, citron, orange, pamplemousse et mandarine il me semble :)

David
Avatar de l’utilisateur
Chashaku
Chashaku
   
Message(s) : 18778
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Thés biologiques

Message par David » 15 Janvier 2020, 10:02

Oui, c'est tout un art, je m'y mettrai peut-être un jour, genre dans 20 ans :lol:

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16237
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Nantes

Re: Thés biologiques

Message par Sébastien » 15 Janvier 2020, 10:03

tu nous feras le tout premier cerisier qui fait des feuilles à puerh :D
Matcha ga mainichi, ishya wa tôku ni
抹茶が毎日、医者は遠くに

David
Avatar de l’utilisateur
Chashaku
Chashaku
   
Message(s) : 18778
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Thés biologiques

Message par David » 15 Janvier 2020, 10:06

Y a sûrement un marché sur le thé aromatisé naturellement via la greffe

Blossom
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7822
Inscription : 21 Oct. 2013

Re: Thés biologiques

Message par Blossom » 15 Janvier 2020, 10:16

Dans l’article il parle aussi de greffe. Il dit que ça se fait pour les théiers de Phoenix, greffer un cultivar sur un arbre centenaire. Juste après la greffe le thé n’est pas bon, mais au bout de huit ans, le thé atteint le niveau de qualité du tronc qui le porte.

Nam a écrit :Avec une greffe les fruits peuvent même être différents, il y a un pépiniériste qui a réussi à faire un arbre sur lequel pousse quatre agrumes, citron, orange, pamplemousse et mandarine il me semble :)

Oui ce n’est pas très rare, mon grand père faisait ça.

Elise
Avatar de l’utilisateur
Buisson de Tai Di
Buisson de Tai Di
Message(s) : 5114
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Thés biologiques

Message par Elise » 15 Janvier 2020, 12:21

On apprend plein de trucs par ici dites donc.

emmanuel
Avatar de l’utilisateur
Moine
Moine
Message(s) : 624
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Bruxelles

Re: Thés biologiques

Message par emmanuel » 15 Janvier 2020, 20:45

J'avais lu aussi que les théiers issus de bouturage n'avaient qu'une durée de vie de 40-50 ans contre jusqu'à plusieurs centaines d'années pour les théiers issus de graines.
品茗論道

Blossom
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7822
Inscription : 21 Oct. 2013

Re: Thés biologiques

Message par Blossom » 03 Septembre 2020, 22:02

Quelques changements récents dans ma pratique du thé m’amènent à un constat que j’ai envie de partager avec vous.

Dernièrement, les conditions au travail ne me permettent pas de boire du thé comme je le voudrais, et pour éviter de « gaspiller » mes thés adorés tout en continuant à m’hydrater, j’ai décidé d’apporter au bureau des sachets que je ne finirai jamais à la maison. Les thés en question, des thés taïwanais, pleins de produits au point que je ne peux pas les boire sans ressentir les fameuses « brûlures » dans la bouche et le resserrement de la gorge, plein de produits au point de ne pas pouvoir être vendus en France, au point de ne pas répondre aux exigences de la règlementation européenne. On a tous bu ce genre de thés qu’on achète hors d’Europe, sans forcément avoir conscience de ce point là, qu’ils seraient interdits à la vente en France.

Pour en revenir à l’anecdote, beaucoup de travail, je m’obstine à infuser au bureau sans être disponible pour le thé, la tête ailleurs, le nez dans le guidon, ça passe… Plusieurs jours à ce régime là, sans avoir le temps de boire du thé à la maison. Jusqu’à hier, où j’ai pioché dans mes valeurs sûres, et là, le drame! Je ne sens plus rien! Je suis incapable de distinguer un arôme, incapable de sentir les contours, les sensations, la texture, l’épaisseur, rien! Je fais le point, planning chargé mais pas de stress, aucun souci de santé, même régime alimentaire, uniquement du bio depuis un bon moment, rien qui puisse altérer mon palais. Jusqu’à ce que je fasse le lien avec mon Baozhong chargé de produits phytos. Qu’à cela ne tienne, je délaisse ce thé et reviens à mes classiques. Ce soir je reprends le même thé que la veille, et là c’est évident, ce n’est pas le thé qui a un problème, c’est mon palais qui était anesthésié.

Le constat donc, c’est que boire des thés propres, au milieu d’une consommation moins clean, c’est probablement passer à côté de ce qu’ils ont à offrir. Ne boire que des thés propres, c’est crucial pour être en capacité de les apprécier. Avoir un bon palais c’est de l’expérience, du travail, mais c’est aussi une hygiène nécessaire.
Depuis longtemps maintenant, je m’en tiens à mes boutiques favorites, qui portent une attention toute particulière à la propreté de leurs thés. Et si je peux paraitre manquer d’esprit d’aventure, cette récente expérience me conforte dans mon choix. J’espère apporter du grain à moudre à ceux qui cherchent à former leur palais et qui se sentent parfois dans un cul-de-sac, voilà peut-être une cause à envisager. Je suis moi-même surprise de l’impact aussi handicapant, aussi longtemps après la dernière tasse, donc je partage avec vous à toutes fins utiles.

Peace.

Elise
Avatar de l’utilisateur
Buisson de Tai Di
Buisson de Tai Di
Message(s) : 5114
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Thés biologiques

Message par Elise » 04 Septembre 2020, 08:56

Merci pour ce retour des plus intéressants, je te rejoins sur ce constat et préfère aussi miser sur une certaine qualité, et entre autre sur l’absence de phytosanitaires dans la mesure du possible.

Kissaki
Avatar de l’utilisateur
Bourgeon Miraculeux
Bourgeon Miraculeux
Message(s) : 6283
Inscription : 08 Jul. 2015
Localisation : Lorraine, Saint-Avold

Re: Thés biologiques

Message par Kissaki » 04 Septembre 2020, 12:16

Je vous suis également dans ce "mouvement".

J'ai eu ce constat surtout pour une famille de thé que je consommais beaucoup: le sencha. J'en bois beaucoup moins désormais et cela a provoqué un genre d'effet secondaire, c'est que je ressens de façon plus intense lorsque le thé n'est pas "propre".


J'espère que ton palais s'en est bien remis Blossom :-)
D'ailleurs je ne trouve pas qu'il s'agit d'un manque d'esprit d'aventure que de faire attention un cran plus loin à ce que l'on consomme ;-)




Erick
Avatar de l’utilisateur
Moine
Moine
Message(s) : 883
Inscription : 17 Jan. 2016

Re: Thés biologiques

Message par Erick » 05 Septembre 2020, 12:14

En une toute petite année, je suis agréablement surpris par l'offre en bio qui ne cesse de progresser. La poussée de la demande des consommateurs, la prise de conscience des amateurs qui se demandaient si au final ils ne se faisaient pas une infusion de pesticides, le mouvement de santé bien-être, va obliger les japonais à revenir à une production, peut-être moindre, plus chère, mais aussi sans agents chimiques. Je me souviens d'une très vieille grand mère japonaise qui disait que les sencha d'après-guerre n'avait plus du tout la même saveur, l'abondance des pesticides y étant sûrement pour beaucoup.

David
Avatar de l’utilisateur
Chashaku
Chashaku
   
Message(s) : 18778
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Thés biologiques

Message par David » 05 Septembre 2020, 18:18

L’umami est le plus souvent apporté via des engrais chimiques azotés qui ne devaient pas aussi répandus auparavant.

Chagoï
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1302
Inscription : 25 Mar. 2017

Re: Thés biologiques

Message par Chagoï » 05 Septembre 2020, 18:34

intéressant :happy:

Pour l'offre bof bof dans mes familles favorites.
Pour les thés Japonais par ex :
2 sencha sans pesticides sur 40 chez TdJ les autres familles...
3 thés vert "JAS" sur 72 chez Sazen Tea
NB: le Label JAS est pas facile.

Pour la Chine
EoT, Farmer Leaf, Hojo... jamais vraiment rien d'officiel.
Pour des galettes à plus 1$ le gr même "sauvage" (le vent et les mauvais dosages ça part loin).
Il y a des vins "premier cru" qui poussent sur des décharges :(

C'est pas facile de pouvoir faire la comparaison :?
Je bloque de plus en plus sur les oolongs Taïwanais.

PrécédentSuivant