Sucrer son thé

Vincent

Re: Sucrer son thé

Message par Vincent » 07 Août 2014, 15:56

^^
(et le puerh sauvage glacé sucré ?)

JMB
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
Message(s) : 7727
Inscription : 05 Sep. 2013

Re: Sucrer son thé

Message par JMB » 07 Août 2014, 16:01

Avec ou sans Chantilly ?
Chef de produit thé nature chez Lippetonne and cie

linh

Re: Sucrer son thé

Message par linh » 07 Août 2014, 16:06

Avec chantilly et un coulis de chocolat :<3:

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Futaoki
Futaoki
   
Message(s) : 15367
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Nantes

Re: Sucrer son thé

Message par Sébastien » 07 Août 2014, 16:07

je démissionne.

*modo/admin du FAT cherche repreneur*
Matcha ga mainichi, ishya wa tôku ni
抹茶が毎日、医者は遠くに

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17945
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Sucrer son thé

Message par David » 07 Août 2014, 16:09

je propose de supprimer purement et simplement ce sujet profane... sucré du thé glacé, nan mais... pourquoi pas du picon...

Étienne
Avatar de l’utilisateur
Gourou
Gourou
Message(s) : 3374
Inscription : 17 Feb. 2014
Localisation : Paris

Re: Sucrer son thé

Message par Étienne » 07 Août 2014, 16:47

Bah, un thé noir bien rond, tout simple, glacé et sucré, ça doit faire une bonne boisson d'enfant (et dieu sait que j'ai pas que grandi … :roll:). Fait trèèès longtemps que j'ai pas essayé, et c'est pas pour ça que je sortirais le Riedel et le Yuchi Wild. Mais un bon verre au goûter, faudra que je re-teste un jour.

Xalorian
Avatar de l’utilisateur
Postulant
Postulant
Message(s) : 27
Inscription : 06 Aug. 2014

Re: Sucrer son thé

Message par Xalorian » 07 Août 2014, 17:07

Autant je ne sucre pas mon thé glacé personnel, autant j'ai l'habitude de sucrer mes gros pichets au frigo lorsque je sais que je vais en offrir. Surtout pour les thés noirs, en fait. C'est bien de pouvoir offrir une boisson légèrement sucré aux invités, quoi. Quand je prépare des pichets de 2L, c'est rarement exclusivement pour une consommation personnel et rarement un grand thé.

Après, c'est peut être la préparation massive de matcha latté sucré au boulot qui me désensibilise :siffle:

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7478
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Sucrer son thé

Message par Leaf » 07 Août 2014, 17:11

Vincent a écrit :
Niva a écrit :Tout ça pour dire que c'est bien beau de diaboliser la méchante alimentation industrielle, mais que ce n'est malheureusement pas aussi simple, et j'en suis la preuve!

Le fait que tu ne sois pas une victime des mauvais côtés de l'alimentation occidentale moderne n'est en aucun cas une preuve qu'il ne faut pas les diaboliser :mrgreen: . C'est comme si quelqu'un qui n'a jamais fumé et qui a un cancer du poumon disait "vous avez vu, ça sert à rien de diaboliser la cigarette" ... :mouais: :D

Eh ben moi je trouve l'intervention de Niva pertinente, puisque le débat ici ne portait pas sur "Faut-il diaboliser l'alimentation occidentale" mais plutôt sur l'argument qu'avançait metasystem et qui, à moins d'une lecture déficiente de son message, était "L'alimentation occidentale est responsable des désordres digestifs de la population concernée" ^^

Or son point de vue et le mien concordent, sachant qu'on est tous deux affligées de la même maladie et qu'on avait tous deux une alimentation globalement saine (et dans mon cas avec beaucoup d'épices, compte tenu de la passion de ma mère pour les plats indiens) avant les faits : le stress est le principal facteur déclencheur de troubles, pas l'alimentation.

Certains aliments ciblés (dont les gras, les sucres, les épices, les aliments acides comme la tomate par exemple) viennent ensuite jouer le rôle de la boule de billard dans le jeu de quilles, mais encore là le stress continue à jouer un rôle majeur -- perso je peux manger autant de tomates que je veux tant que je ne suis pas en période de stress, dans le cas contraire une unique tranche peut me causer des douleurs gastriques. C'est pareil pour le thé : dans tous les cas je ne peux pas dépasser un litre et demi de thé sans en récolter des conséquences puisque le thé (caféine, astringence, amertume, sève contenue dans les feuilles de thé jeunes ou peu transformées, débris de charbon dans les torréfiés) est un irritant "naturel" pour le système digestif, mais il y a des périodes où je passe plusieurs jours sans en boire du tout sinon là encore, douleurs et autres symptômes associés.

Il y a beaucoup de soucis digestifs dans ma famille, pas uniquement la colopathie fonctionnelle -- mon grand-père par exemple a eu un ulcère pendant la majeure partie de sa vie adulte. Il a testé des tonnes de médicaments, de trucs de grand-mère, l'évitement de certains aliments ou au contraire une augmentation d'autres aliments dans son régime, rien n'a jamais fonctionné. Et au final, comment s'en est-il débarrassé ? En quittant son boulot, qui était l'un des grands facteurs de stress dans sa vie. ^^

Et donc pour résumer mon point de vue sur le sujet, la mauvaise alimentation qu'elle soit occidentale ou mondiale reste mauvaise comme son nom l'indique, mais de façon générale je ne crois pas qu'elle soit responsable des troubles digestifs -- en tout cas elle n'est pas responsable des miens, ni visiblement ceux de Niva ou ceux de mes proches.

Du coup je ne pense pas que la technique suggérée par metasystem, ignorer les symptômes jusqu'à ce que ça passe tout seul, fonctionne pour nous. Au contraire, une gestion sensible de notre régime alimentaire aide à atténuer le plus gros des symptômes et nous permet ainsi de boire plus de thé (puisque c'est pour ça qu'on est là ^^).

Voilà voilà... désolé pour la dérive, revenons-en au sucre. :ugeek: En petite quantité, celui-ci (comme le mentionnait Valmont dans le message original) possède d'ailleurs des propriétés adoucissantes qui neutralisent en partie l'acidité d'autres aliments (donc ici celle du thé)... à méditer ? ^^

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7478
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Sucrer son thé

Message par Leaf » 07 Août 2014, 17:19

Xalorian a écrit :Autant je ne sucre pas mon thé glacé personnel, autant j'ai l'habitude de sucrer mes gros pichets au frigo lorsque je sais que je vais en offrir. Surtout pour les thés noirs, en fait. C'est bien de pouvoir offrir une boisson légèrement sucré aux invités, quoi. Quand je prépare des pichets de 2L, c'est rarement exclusivement pour une consommation personnel et rarement un grand thé.

Perso je préfère choisir un thé qui a un goût naturel légèrement sucré, comme le Jin Die de CS par exemple et qui passe très très bien en thé glacé sans rien y ajouter ^^ C'est plus désaltérant pour le coup (parce que le sucre ça donne soif !) et avec trois grammes dans une théière de 600 ml, je peux faire trois infusions à chaud et une quatrième longue laissée une nuit à température pièce. Ensuite j'ai le choix de mélanger toutes les infusions dans un gros pichet et d'offrir le tout sur la table, avec sucre et citron à disposition pour les invités, ou alors de verser dans des bouteilles individuelles (les bouteilles de cooler sont merveilleuses pour ça !) et de les offrir pour la route quand j'ai de la famille qui vient de Montréal pour visiter. :)

Xalorian
Avatar de l’utilisateur
Postulant
Postulant
Message(s) : 27
Inscription : 06 Aug. 2014

Re: Sucrer son thé

Message par Xalorian » 07 Août 2014, 17:30

Leaf a écrit :Perso je préfère choisir un thé qui a un goût naturel légèrement sucré, comme le Jin Die de CS par exemple et qui passe très très bien en thé glacé sans rien y ajouter ^^ C'est plus désaltérant pour le coup (parce que le sucre ça donne soif !) et avec trois grammes dans une théière de 600 ml, je peux faire trois infusions à chaud et une quatrième longue laissée une nuit à température pièce.


C'est vrai que, en général, un thé noir chinois c'est super accessible en glacé, même sans sucre. Notre Mei Zhan Zhen glacé préparé en boutique la semaine dernière était exquis.

Par contre, quand je prépare un assamica, c'est plus difficile. Je sais très bien qu'on va me demander de le sucrer si je ne le fait pas. Un Assam Banaspaty glacé c'est super bon. Par contre, pour un invité qui s'attend à du Nestea, sans le sucre c'est tout contraste quoi. Rarement un contraste positif pour eux, malheureusement. x)

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7478
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Sucrer son thé

Message par Leaf » 07 Août 2014, 18:07

Xalorian a écrit :Par contre, quand je prépare un assamica, c'est plus difficile. Je sais très bien qu'on va me demander de le sucrer si je ne le fait pas. Un Assam Banaspaty glacé c'est super bon. Par contre, pour un invité qui s'attend à du Nestea, sans le sucre c'est tout contraste quoi. Rarement un contraste positif pour eux, malheureusement. x)

Oui, je vois bien le problème, j'ai eu le même les fois où j'ai tenté de préparer du Darjeeling glacé pour offrir -- des saveurs assez fortes et un peu trop d'astringence pour celui qui est habitué à boire des trucs industriels... Depuis, j'ai appris à présenter le sucre et le citron à mes invités pour qu'ils ajoutent eux-même la dose qu'ils préfèrent parce que sinon là aussi ça peut être le drame (mon frère sucre des tonnes, ma mère très peu ^^)

Faut les éduquer ! :lol:

Niva
Avatar de l’utilisateur
Germe de Camellia
Germe de Camellia
 
Message(s) : 4330
Inscription : 11 Feb. 2014
Localisation : Moselle / Luxembourg

Re: Sucrer son thé

Message par Niva » 07 Août 2014, 18:49

Leaf a écrit :Du coup je ne pense pas que la technique suggérée par metasystem, ignorer les symptômes jusqu'à ce que ça passe tout seul, fonctionne pour nous. Au contraire, une gestion sensible de notre régime alimentaire aide à atténuer le plus gros des symptômes et nous permet ainsi de boire plus de thé (puisque c'est pour ça qu'on est là ^^).

:thup:
Totalement d'accord! Plus j'ignore mes symptômes, plus ils me pourrissent la vie... Et je suis persuadée que, comme ton grand-père, j'irai bien mieux quand je parviendrai à quitter mon poste actuel!


Pour en revenir au sujet de base :
C'est pas bête, cette idée de préparer le thé glacé sans sucre, et d'en proposer à part aux invité(e)s :happy: Comme on n'a pas tous la même tolérance/appétence pour le sucré (ou pour le goût sucré), ça permet à chacun(e) de doser à sa préférence!

Après, c'est sûr qu'il faut aimer le thé glacé, à la base :snob: (n'est-ce pas David, Sébastien & Cie :mrgreen: )
Proverbe touareg :
"Le premier verre de thé est amer comme la vie.
Le deuxième est aussi doux que l’amour.
Le troisième est aussi apaisant que la mort."

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7478
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Sucrer son thé

Message par Leaf » 07 Août 2014, 19:20

Niva a écrit :Après, c'est sûr qu'il faut aimer le thé glacé, à la base :snob: (n'est-ce pas David, Sébastien & Cie :mrgreen: )

Ah tu confonds là, David aime le thé glacé, dans les "verts" c'est Lionel qui n'aime pas je pense ^^ Et Sébastien bien sûr, mais cet énergumène-là est assez vocal sur le sujet :mrgreen:

Vincent

Re: Sucrer son thé

Message par Vincent » 07 Août 2014, 19:44

Leaf a écrit :
Vincent a écrit :
Niva a écrit :Tout ça pour dire que c'est bien beau de diaboliser la méchante alimentation industrielle, mais que ce n'est malheureusement pas aussi simple, et j'en suis la preuve!

Le fait que tu ne sois pas une victime des mauvais côtés de l'alimentation occidentale moderne n'est en aucun cas une preuve qu'il ne faut pas les diaboliser :mrgreen: . C'est comme si quelqu'un qui n'a jamais fumé et qui a un cancer du poumon disait "vous avez vu, ça sert à rien de diaboliser la cigarette" ... :mouais: :D

Eh ben moi je trouve l'intervention de Niva pertinente, puisque le débat ici ne portait pas sur "Faut-il diaboliser l'alimentation occidentale" mais plutôt sur l'argument qu'avançait metasystem et qui, à moins d'une lecture déficiente de son message, était "L'alimentation occidentale est responsable des désordres digestifs de la population concernée" ^^

Moi aussi je la trouve très pertinente, je n'ai pas dit le contraire d'ailleurs, pertinente comme ton intervention, pour préciser à l'histoire qu'il n'y a pas que la mauvaise alimentation qui entraîne des problèmes de digestion (je n'avais pas dit le contraire en ce qui me concerne, et je n'aurais pas oser m'approprier ce qu'a dit metasystem). Ce que je commente dans la phrase ci-dessus c'est juste l'unique phrase de Niva que je cite, pour préciser à mon tour que ce n'est pas parce qu'il y a d'autres sources de problèmes qu'on devrait oublier que celle-ci en est une, et à mon sens une majeure. Je pensais le parallèle avec la cigarette assez clair :D mais peut-être pas finalement, c'est peut-être à cause de ce "source majeure" qu'on n'est pas d'accord.

Leaf a écrit :Et donc pour résumer mon point de vue sur le sujet, la mauvaise alimentation qu'elle soit occidentale ou mondiale reste mauvaise comme son nom l'indique, mais de façon générale je ne crois pas qu'elle soit responsable des troubles digestifs -- en tout cas elle n'est pas responsable des miens, ni visiblement ceux de Niva ou ceux de mes proches.

Une alimentation déséquilibrée d'une manière ou d'une autre reste la source majoritaire de problèmes digestifs, de manière directe ou indirecte (dixit une gastro-entérologue). La plupart du temps, les patients ne sont pas conscients qu'ils mangent mal, entre autres parce que c'est très dur de définir précisément "équilibré", surtout quand on a des prédispositions à avoir des problèmes. Quand je dis majoritaire, ça ne veut pas dire 95% du temps, ni même 75% du temps, juste que c'est la cause la plus fréquente. Après il y a plein d'autres facteurs, certains familiaux, certains de naissance, certains liés à la vie menée, et parfois des jolis cocktails de tout ça. Bref.

Leaf a écrit :Voilà voilà... désolé pour la dérive, revenons-en au sucre. :ugeek: En petite quantité, celui-ci (comme le mentionnait Valmont dans le message original) possède d'ailleurs des propriétés adoucissantes qui neutralisent en partie l'acidité d'autres aliments (donc ici celle du thé)... à méditer ? ^^

J'ai eu une coloc' qui achetait des tomates en boîtes et qui mettait du sucre pour que ce soit moins acide :mrgreen: on lui a fait découvrir les vraies tomates, elle a découvert qu'en fait ce n'était pas son estomac le problème... :siffle:
euh bref, pardon, je n'arrive pas à m'arrêter avec ces boîtes :mrgreen:

j'étais tout à fait sérieux pour le sucre dans le thé glacé. Je pensais justement à des thés rouges du style Dian Hong ou d'autres chinois dont je ne connais pas le nom ; et je pensais à mettre du bon sucre, et en quantité très raisonnable... et pourquoi pas essayer avec du bon miel (ça a pas l'air facile à trouver ici :() ou du bon sirop d'érable (ça ça va ici :D). Puisque vous trouvez que c'est une idée saugrenue, j'essayerai, tiens, et ce sera vachement bon, na :mrgreen:

Vincent

Re: Sucrer son thé

Message par Vincent » 07 Août 2014, 19:46

Xalorian a écrit :Par contre, pour un invité qui s'attend à du Nestea

Faut pas en inviter des invités comme ça :mrgreen:

PrécédentSuivant