Le "gras" du thé

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7542
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Le "gras" du thé

Message par Leaf » 28 Février 2014, 08:19

Olivier a écrit :
C'est sur que c'est un sacré avantage d'être sur place toute l'année et d'être spécialisé. ;)


Oui c'est sur que c'est un bon avantage de ce coté, je suis pas vraiment en manque de thé!

Après y'a tellement de désavantages de vivre ici au quotidien, qu'il faut bien quelques privilèges pour supporter...

Thé du jour:

LiaoFu.jpg

Liao Fu San Cha des années 60, grandiose, un de mes thés préféré...
Face à l'explosion des thés de l'année, les vieux thés semblent presque bon marchés, autant en profiter et se faire plaisir!

Yoann
Avatar de l’utilisateur
Bushi
Bushi
Message(s) : 1785
Inscription : 21 Dec. 2013
Localisation : Entre la chaise et le clavier

Re: Votre Puerh du jour

Message par Yoann » 11 Mars 2014, 12:13

Tiens, c'est marrant ces traces à la surface. C'est dû à quoi ?
------------------------------------------------------------------------------------
David a écrit :Il faut toujours inciter les gens à l'excès, ça déculpabilise. :ange:

Kevin

Re: Votre Puerh du jour

Message par Kevin » 11 Mars 2014, 12:45

Je dirais la vapeur :p

Gosseyn
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1101
Inscription : 17 Sep. 2013

Re: Votre Puerh du jour

Message par Gosseyn » 12 Mars 2014, 11:22

et si on disait que c'est le "gras" du thé ? Olivier en parle dans son dernier article --> http://www.puerh.fr/article/quel_the_stocker.htm

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7542
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Votre Puerh du jour

Message par Leaf » 12 Mars 2014, 13:13

Moi j'avais toujours eu l'impression que c'était du calcium qui flottait à la surface :oops:

Kevin

Re: Votre Puerh du jour

Message par Kevin » 12 Mars 2014, 14:16

@Leaf : il me semble que la température d'évaporation du calcium est de 600 degrés

Olivier
Avatar de l’utilisateur
Moine
Moine
   
Message(s) : 588
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Yunnan, China

Re: Votre Puerh du jour

Message par Olivier » 12 Mars 2014, 14:35

et si on disait que c'est le "gras" du thé ?


Oui c'est ca.
C'est typique d'un bon puerh, ca se trouve en général plus dans les vieux puerh, mais on en trouve aussi dans de jeunes puerh de qualité, plus souvent dans des gushu, et particulièrement au printemps.

Y'en a qui disent aussi que c'est le qi du thé, ce qui n'a pas non plus véritablement de fondement, mme si c'est vrai que les thés qui présentent de forts cha qi présentent en général bien ce genre de volutes...

Gosseyn
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1101
Inscription : 17 Sep. 2013

Re: Votre Puerh du jour

Message par Gosseyn » 12 Mars 2014, 15:59

cool, j'ai appris quelque chose aujourd’hui - une journée qui ne sera pas gâchée ! :)

Niva
Avatar de l’utilisateur
Germe de Camellia
Germe de Camellia
 
Message(s) : 4042
Inscription : 11 Feb. 2014
Localisation : Moselle / Luxembourg

Le "gras" du thé

Message par Niva » 12 Mars 2014, 16:08

Gosseyn a écrit : Maintenant que je suis interpellé par le phénomène, je guette l’apparition du « gras du thé » et ma foi oui, on en aperçoit, distinctement. Pas en beaux zigzags comme sur la photo d’Olivier, mais en petits pois à la surface du thé.


C'est aussi ce qu'on appelle "les yeux du bouillon" en cuisine ;)
Proverbe touareg :
"Le premier verre de thé est amer comme la vie.
Le deuxième est aussi doux que l’amour.
Le troisième est aussi apaisant que la mort."

Patrick
Avatar de l’utilisateur
Shōgun
Shōgun
   
Message(s) : 2956
Inscription : 23 Oct. 2013
Localisation : Bordeaux

Re: Votre Puerh du jour

Message par Patrick » 12 Mars 2014, 18:05

Je suis assez intrigué par ce "gras du thé".
Ne sont ce pas simplement les huiles essentielles ?

Dans ce cas, pour les voir apparaitre, inutile d'avoir un bon thé, une eau trop calcaire ou trop chlorée et un mauvais thé suffisent : cela forme des taches irisées "sur le disque" comme des tâches d'huile sur le bitume humide.

Mais ne s'agit-il pas d'autre chose ? Et quoi alors ?

Blossom
Avatar de l’utilisateur
Bourgeon Miraculeux
Bourgeon Miraculeux
 
Message(s) : 6084
Inscription : 21 Oct. 2013
Localisation : Provence

Re: Votre Puerh du jour

Message par Blossom » 12 Mars 2014, 18:12

Malgré le nom, ce n'est pas gras.
Je l'ai déjà remarqué mais sur un thé rouge il me semble, c'est indétectable au toucher ou en bouche, ce ne sont pas des bulles, mais je ne saurais pas dire exactement ce que c'est. Comme de la fumée dissoute dans la liqueur, ça se comporte vraiment de la même façon, ça se modifie en fonction des "courants", des mouvements dans la tasse.
Image

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7542
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Votre Puerh du jour

Message par Leaf » 13 Mars 2014, 05:48

Patrick a écrit :Je suis assez intrigué par ce "gras du thé".
Ne sont ce pas simplement les huiles essentielles ?

Dans ce cas, pour les voir apparaitre, inutile d'avoir un bon thé, une eau trop calcaire ou trop chlorée et un mauvais thé suffisent : cela forme des taches irisées "sur le disque" comme des tâches d'huile sur le bitume humide.

Mais ne s'agit-il pas d'autre chose ? Et quoi alors ?

Ah, merci Patrick ! Je savais bien que je n'avais pas rêvé cette histoire d'eau calcaire liée aux particules flottantes à la surface du thé ! (Bon après j'avais faux sur l'interprétation du phénomène, mais au moins je sais maintenant que j'avais bien perçu le truc :lol: )

Pour le coup, je suis moi aussi assez intéressée de savoir quelle est la différence entre ce phénomène et celui dont parle Olivier, si différence il y a ?

Yoann
Avatar de l’utilisateur
Bushi
Bushi
Message(s) : 1785
Inscription : 21 Dec. 2013
Localisation : Entre la chaise et le clavier

Re: Votre Puerh du jour

Message par Yoann » 13 Mars 2014, 10:01

Je pense que c'est différent.

Quand l'eau est trop chargée en particule, les tanins s'agglomèrent autour des minéraux et ça forment des plaques à la surface du thé. Et accessoirement, ça piège une grosse partie des arômes.

Si c'était vraiment "gras", au lieu de plaque, ça ferait des gouttelettes.

Là c'est pas pareil, c'est homogène et j'ai déjà constaté le phénomène alors que j'utilise de la mont Roucous... De plus ça m'étonnerais qu'Olivier utilise de l'eau minérale pour tester ses puerh. Je pense qu'Olivier appelle ça "gras du thé" pour faire une image parlante.

Alors peut être que ce sont tout simplement les tanins non agglomérés parce que la qualité de l'eau est bonne et celle du thé aussi pour permettre leur libération dans le cas du puerh ? Du coup, il faudrait tester avec un thé bien tannique, genre Darjeeling d'été qui tâche pour voir si on retrouve ça à la surface.
------------------------------------------------------------------------------------
David a écrit :Il faut toujours inciter les gens à l'excès, ça déculpabilise. :ange:

Olivier
Avatar de l’utilisateur
Moine
Moine
   
Message(s) : 588
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Yunnan, China

Re: Votre Puerh du jour

Message par Olivier » 13 Mars 2014, 13:13

Bonsoir,

Alors oui les chinois appellent ca gras, ou huile (le chinois est une langue terriblement imprécise), mais c'est une manière de parler, et ce n'est effectivement pas "gras" du tout...

Après il y'a deux phénomènes distincts.

D'abord ce qui reste sur le couvercle du gaiwan:
Image
Ca c'est une genre de mousse, composée d'une multitude de petites bulles comme des bulles de savon (mais pas irisée comme du savon), ca ne se trouve pratiquement que avec de jeunes puerh particulièrement riches (vieux arbres, récoltes de début de printemps)

Ensuite il y'a ce qui se forme sur le disque:
Image
Image

Ca c'est bcp plus étrange, c'est pas gras du tout mais appariait comme blanc et mat, n'est perceptible que avec un éclairage placé dans le bon angle, c'est très "volatil" il suffit d'un tout petit courant d'air pour que les volutes s'affolent dans tous les sens voir disparaissent. Notez que ca peux disparaitre, et ce n'est donc pas en soit une substance mais bien une réaction.

Après ca se trouve surtout dans de vieux voir de très vieux thés (et est donc probablement favorisé par la fermentation), et dans de jeunes puerh particulièrement riches (bon gushu et récoltes de printemps)...

Sinon si je n'infuse mes thés que avec de l'eau de source, mais le phénomène marche tout aussi bien avec de l'eau du robinet et est bien lié au thé (un mme thé donnera la mme chose avec différentes eaux)

Morimousso
Avatar de l’utilisateur
Bushi
Bushi
Message(s) : 1559
Inscription : 13 Nov. 2013
Localisation : Paris

Re: Votre Puerh du jour

Message par Morimousso » 13 Mars 2014, 14:19

Les circonvolutions visibles sur ta deuxième photo sont vraiment très belles :bravo:

Il me semble que ce phénomène ne soit pas strictement réservé aux pu erh si ne me m'abuse ?
Cette photo que j'ai prise lors d'une dégustation (Shui Xian 2013, Postcard Teas), laisse apparaître des traces assez similaires (même si la photo est moins belle que les tiennes :oops:) …
8.jpg

Suivant