Quelques thés rouges chinois

argutie
Avatar de l’utilisateur
Novice
Novice
Message(s) : 86
Inscription : 06 May. 2016
Localisation : Montauban

Re: Quelques thés rouges chinois

Message par argutie » 15 Septembre 2016, 19:20

Toujours d'après ce site que je découvre, Min est parfois employé pour désigner le Fujian, Minnan et Minbei étant le sud et le nord de la province (comme avec le Henan et le Hebei, le Hunan et le Hebei). En toute logique, Min Hong Cha devrait désigner les thés noirs du Fujian, mais l'étymologie et la logique parfois...
En tout cas c'est toujours plus intrigant que l'orientalisme de bazar des noms des thés proposés par les grosses boîtes françaises

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17242
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Quelques thés rouges chinois

Message par David » 15 Septembre 2016, 22:44

Babelcarp est assez juste en général. De toute façon, avec la Chine, on ne peut pas vraiment être sûr de quoi que ce soit :lol:

Patrick
Avatar de l’utilisateur
Shōgun
Shōgun
   
Message(s) : 2952
Inscription : 23 Oct. 2013
Localisation : Bordeaux

Re: Quelques thés rouges chinois

Message par Patrick » 16 Septembre 2016, 08:15

Surtout avec les infos parcellaires que nous en recevons. Et le fait, comme le rappelle Argutie, que les marchands les plus connus préfèrent un orientalisme de bazar mâtiné de nostalgie coloniale.

Lin Hong
Avatar de l’utilisateur
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant
Message(s) : 16
Inscription : 26 Aug. 2017

Re: Quelques thés rouges chinois

Message par Lin Hong » 09 Avril 2018, 12:05

Bonjour,
Je me demandais si vous infusiez toujours vos thés rouges chinois à 90-95°C ?
J'avais lu que l'acétaldéhyde présent dans certains thés dont des Qimen est détruit au delà de 70°C.
Mis à part les considérations scientifiques, j'ai pris l'habitude d'infuser mes thés rouges vers 80-85°C. J'ai même fait récemment un Chuan Hong vers 70-80°C que j'ai trouvé excellent. Vers 85°C, j'avais un thé très rond en bouche avec des notes chocolatées bien marquées. Vers 75°C, j'avais un thé plus minéral, très fin avec des notes de céréales, un petit coté osier qu'on retrouve dans certains thés verts.

Quand est-il de vos expériences ?
Comment appréciez-vous le mieux vos Hong Cha ?
Merci d'avance pour vos réponses :)

Marcelline
Avatar de l’utilisateur
Buisson de Tai Di
Buisson de Tai Di
Message(s) : 5188
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Ardèche

Re: Quelques thés rouges chinois

Message par Marcelline » 09 Avril 2018, 13:57

Personnellement, je baisse toujours un peu la température des Hong Cha. Je le fais parce que je crains les thés tanniques.

Nic
Avatar de l’utilisateur
Novice
Novice
Message(s) : 71
Inscription : 12 Jun. 2017

Re: Quelques thés rouges chinois

Message par Nic » 09 Avril 2018, 23:39

Je dirais :

- environ 90°
- un dosage assez léger i.e. à peu près 5g pour 100ml
- infusions flash
- en gaiwan, bien sur !

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17242
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Quelques thés rouges chinois

Message par David » 10 Avril 2018, 09:51

Perso, j'avoue ne pas voir l'intérêt. Si le thé est tannique, c'est souvent que :

- l'eau n'est pas adaptée,
- l'infusion est trop longue,
- le thé n'est pas bon. ;)

Gaiwawan
Avatar de l’utilisateur
Disciple
Disciple
Message(s) : 376
Inscription : 15 Jan. 2017

Re: Quelques thés rouges chinois

Message par Gaiwawan » 10 Avril 2018, 12:07

Le choix d l'eau aurait une influence sur l'extraction des tanins ?
Je comprends que la qualité et la composition de l'eau influe sur le goût de la liqueur mais je n'avais pas conscience d'un impact plus profond. Qui peut m'expliquer ce phénomène ? Quels paramètres regarder pour jouer sur les tanins ?

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17242
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: Quelques thés rouges chinois

Message par David » 10 Avril 2018, 12:21

l'eau a de l'influence sur TOUT. une mauvaise eau rendra ton super thé rouge imbuvable et ce sera vrai pour toutes les familles de thé.

on assimile souvent à tort les thés rouges comme des thés de tous les jours. or c'est sans doute l'une des familles où l'on trouve les thés les plus chers. Leur fabrication est un art difficile.

Lin Hong
Avatar de l’utilisateur
Nouvel arrivant
Nouvel arrivant
Message(s) : 16
Inscription : 26 Aug. 2017

Re: Quelques thés rouges chinois

Message par Lin Hong » 11 Avril 2018, 12:57

Merci à tous pour vos réponses :)

Contrairement à Marcelline, ce n'est pas dans la crainte d'un thé tannique que je réduis la température. J'aime simplement jouer avec les températures et quelques fois j'ai de bonnes surprises.

Précédent