Darjeeling et Assam : généralités

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16354
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par David » 30 Décembre 2016, 19:38

Quand tu baisses la température, tu vas plus facilement masquer les défauts du thé aussi. Le problème, c'est que tu ne vas pas extraire toutes ces qualités non plus. Après, on peut être plus délicat avec des Dargeling de printemps. Perso, je les infuse comme du thé vert ou blanc.

JMB
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
Message(s) : 7099
Inscription : 05 Sep. 2013

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par JMB » 30 Décembre 2016, 21:21

David a écrit :Perso, je les infuse comme du thé vert ou blanc.


+1
Chef de produit thé nature chez Lippetonne and cie

Chrisharps
Avatar de l’utilisateur
Novice
Novice
Message(s) : 98
Inscription : 22 Oct. 2016
Localisation : Strasbourg

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par Chrisharps » 31 Décembre 2016, 11:06

David a écrit :Quand tu baisses la température, tu vas plus facilement masquer les défauts du thé aussi. Le problème, c'est que tu ne vas pas extraire toutes ces qualités non plus. Après, on peut être plus délicat avec des Dargeling de printemps. Perso, je les infuse comme du thé vert ou blanc.


A quels défauts penses-tu ?
Parce que le résultat obtenu par un abaissement de la température sur les quelques thés que j'avais sous la main, c'est moins d'astringence et surtout moins d'amertume. Du coup, à 85 ° au lieu de 95 °, sur des récoltes d'été, les arômes ne sont pas masqués et l'ensemble est plus rond.
D'accord que les printemps sont plus délicats, mais ceux d'automne le sont aussi à moindre échelle et d'ailleurs assez intéressants.
Je rappelle que je parlais d'infusions "à l'occidentale" et que lorsque je re-testerai des Daarjeeling, il passeront par le Gaïwan !

Bons thés à toutes et à tous.

Christophe
La vie est un voyage, ce n'est pas une destination.

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16354
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par David » 01 Janvier 2017, 17:06

Je parle de l'astringence et de l'amertume justement ;)

argutie
Avatar de l’utilisateur
Novice
Novice
Message(s) : 86
Inscription : 06 May. 2016
Localisation : Montauban

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par argutie » 01 Janvier 2017, 20:53

Geoffrey,
Si tu es tjrs à la recherche du parfum muscatel, tu peux essayer le Giddaphar summer muscatel de chez teabox -il me semble que tu fréquentes cette crèmerie-, le parfum de muscat ressort partciulièrement bien quand tu respires les feuilles mouillées... Le Selimbong d'été de chez Chanomi me paraît aussi avoir ce parfum, mais de façon p-e moins évidente.

Mais je pense qu'il faut vraiment faire des infusions courtes et pas trop chaudes pour faire ressortir ce type de fruité.

Je reviens sur le Giddaphar: pour bien profiter du pardum muscatel, il faut aussi laisser tiédir ton thé. Bon j'arrête là, mais ce soir je suis vraiment ravi par ce thé. Je pense qu'il faut aussi le faire en Gaiwan: cela permet d'éviter qu'un fond d'eau stage dans les feuilles entre les infusions, ce qui fait sans doute ressortir l'amertume et qui est dur à éviter avec une thééière.

Et bonne année à tous!!

Geoffroy86
Avatar de l’utilisateur
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 214
Inscription : 14 Aug. 2016

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par Geoffroy86 » 09 Janvier 2017, 20:43

Je viens de voir ta réponse Argutie, merci pour le conseil ! Effectivement, je le place sur ma prochaine liste. Et j'essaierai en gaiwan. J'ai déjà terminé tous mes thés muscatel, donc j'essaierai cette technique du gaiwan avec ma prochaine commande. :)


Nic
Avatar de l’utilisateur
Novice
Novice
Message(s) : 52
Inscription : 12 Jun. 2017

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par Nic » 10 Août 2017, 21:15

Bon article, ce qui est très rare pour article sur le thé dans un journal si "mainstream".
Bon le "spécialiste chercheur de thé" y fait son apparition mais il traîne toujours dans ces coups là...

Geoffroy86
Avatar de l’utilisateur
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 214
Inscription : 14 Aug. 2016

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par Geoffroy86 » 10 Août 2017, 22:36

C'est vraiment triste !! Je parle pas pour le thé, mais pour les gens là-bas ! Pour en arriver là, il faut une certaine exaspération. Espérons une solution pour tout le monde...

Gaiwawan
Avatar de l’utilisateur
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 239
Inscription : 15 Jan. 2017

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par Gaiwawan » 22 Octobre 2017, 17:03

Parfois on voit deux ou trois lettres après le nom du grade. Dans mon cas j'ai les lettres CH. D'après ma recherche CH veut dire CHina et signifie que le théier utilisé est issu de graines chinoises.

N'est ce pas le cas de la majorité des théiers des jardins de Darjeeling ? Est ce si singulier pour avoir besoin de le noter ?

Qu'est ce que cela implique en terme de goût ?

Geoffroy86
Avatar de l’utilisateur
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 214
Inscription : 14 Aug. 2016

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par Geoffroy86 » 30 Octobre 2017, 19:05

Ce que je retrouve, c'est l'opposition entre 2 types :
- Clonal qui comme le nom l'indique se réfère à des cultivars, donc à rien de particulier en fait. J'aime beaucoup AV2, le thé est alors très exotique : c'est léger et intense.
- Chinary, donc je pense qui n'est pas issu d'un cultivar. Le thé a un côté plus artichaud, plus chinois en fait, et une texture plus onctueuse. Quand c'est réussi, c'est excellent.

C'est une notion qui apparaît souvent, mais comme le grade, ne veut pas forcément indiquer grand chose sur la qualité du thé. J'aimerais plutôt avoir des informations sur le cultivar en particulier et ça c'est plus rare.

Nic
Avatar de l’utilisateur
Novice
Novice
Message(s) : 52
Inscription : 12 Jun. 2017

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par Nic » 30 Octobre 2017, 20:34

Je ne connais pas du tout les thés indiens, souvent les informations données sont:
- le grade
- la date de la récolte
- le jardin
- le fait que ce soit un clonal ou pas

Et c'est tout ?
Du coup un même jardin ne produit pas deux thés différents mais du même grade ? Par exemple en utilisant un cultivar ou un processus de fabrication différent ?

Geoffroy86
Avatar de l’utilisateur
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 214
Inscription : 14 Aug. 2016

Re: Darjeeling et Assam : généralités

Message par Geoffroy86 » 30 Octobre 2017, 21:05

Je dirais que les qualités du thé peuvent être très variables à l'intérieur d'un même jardin. Le grade, je ne le regarde même plus, j'ai du mal à saisir l'intérêt pour le choix que je vais faire. La date de récolte est une bonne donnée, mais il faudrait savoir quand ont commencé les premières récoltes pour que ce soit un bon indicateur. L'altitude aussi peut être un bon élément car un même jardin peut avoir des deltas assez conséquents de plusieurs centaines de mètre.

Je ne suis pas cultivateur, mais je pense que l'âge des théiers, le relief et l'orientation par rapport au soleil, la taille et le soin appliqué aux théiers, etc. tout cela va forcément avoir un effet sur ton thé. C'est forcément variable à l'intérieur d'un même jardin. Acheter du Margaret's Hope les yeux fermés juste pour le nom, ce n'est pas forcément le choix le plus judicieux.

Précédent