Généralités

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17584
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Généralités

Message par David » 08 Juin 2013, 18:17

Les Thés blancs (Bai Cha, 白茶) comptent parmi les plus rares des thés de Chine. Ils sont principalement cultivés dans la province du Fujian.


Fujian_Province.jpg



Les Thés blancs sont les thés qui sont le moins travaillés point de vue fabrication. Après la cueillette, les feuilles superflues sont retirées afin de ne garder que les bourgeons (pour la grande majorité des thés blancs en tout cas), puis sont séchées au soleil puis à l'ombre, le tout dans un environnement bien ventilé. Ils peuvent aussi subir un séchage à basse température (30-40°C) dans des paniers en bambou, surtout si la météo ne permet pas un séchage naturel satisfaisant. À noter que le séchage traditionnel se fait au soleil, tandis qu'un séchage au four s'est développé ensuite si bien qu'aujourd'hui on rencontre ces deux modes de séchage.
Etant donné ce traitement minimaliste, les enzymes responsables de l'oxydation ne sont pas totalement neutralisées. Les feuilles vont donc subir une (faible) oxydation.


Image


Les Thés blancs sont parmi les thés les plus rafraîchissants. Leur traitement minimaliste les rapproche au plus près de la nature. Ils sont dépourvus de toute astringence et laissent une belle impression de fraîcheur dans la bouche la gorge et le nez.

Deux des variétés les plus connues sont le Yin Zhen (银针) et le Bai Mu Dan (白牧丹).


Une expression chinoise dit ceci:

Un thé blanc d’une année c’est un thé
Un thé blanc de trois ans c’est un médicament
Un thé blanc de sept ans c’est un trésor

一年是茶,三年是藥,七年為寶
Yī nián shì chá, sān nián shì yào, qī nián wéi bǎo