Généralités et infusion

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Futaoki
Futaoki
   
Message(s) : 14298
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Nantes

Généralités et infusion

Message par Sébastien » 24 Juillet 2013, 16:18

Parmi les thés qui n'appartiennent pas à la famille des thés "nature" (par thé "nature" j'entends un thé dont les arômes sont totalement naturels et issus directement et uniquement du thé et de sa fabrication), on trouve vraiment de tout, et le pire peut côtoyer le meilleur.


jasmin1.png
Thé au jasmin / fleurs de jasmin.


Le meilleur pourrait être représenté par un beau thé au jasmin par exemple. Ce thé serait fabriqué à partir de seulement 2 ingrédients : un beau thé vert et de belles fleurs de jasmin.


jasmin2.png
Etape de fabrication du thé au jasmin.


Le thé vert viendrait d'un beau jardin de thé, limitant au maximum l'emploi d'engrais et de pesticides, la cueillette aurait privilégié les plus beaux bourgeons et les plus belles feuilles, et le processus de fabrication du thé aurait été très soigné.
Ensuite on aurait, en plusieurs étapes, mélangé le thé et les fleurs de jasmin en contrôlant la ventilation, la température, l'épaisseur du mélange. Cela aurait permis au thé de s'imprégner du parfum des fleurs. Au final, on aurait donc un beau thé vert totalement naturel, parfumé avec des vraies fleurs de jasmin.


Rose_Long_Jing_Master_Luo_PostcardTeas_2012_02.jpg
Long Jing parfumé à la rose.


Le pire pourrait être représenté par un thé noir "Earl Grey". Digne représentant de la famille des CTC, il serait constitué de miettes de thé noir, à vrai dire de miettes de plusieurs dizaines de thés de différentes origines, provenant bien souvent des restes de la fabrication de thés plus haut-de-gamme : une tonne de divers ceylan par-ci, trois tonnes de multiples thés chinois par là, deux tonnes d'un assemblage thé indien par-dessus et hop, le tout est re-broyé et mélangé. Dernière étape avant mise en sachet, la pulvérisation d'un parfum de synthèse "bergamote" dans les énormes cuves de l'usine.


01804594.jpg


Que vous soyez adeptes de thé parfumé industriel ou des très rares variétés naturelles, nous vous conseillons de bien vous renseigner sur ce que vous buvez : ce n'est pas parce que vous voyez des pétales et des morceaux de fruits qu'ils sont responsables des goûts et parfums de votre thé. Ils sont bien souvent juste de la décoration et des substrats pour produit chimique. Même des marques se proclamant "haut-de-gamme" utilisent des parfums de synthèse. Lisez bien les étiquettes.


the_vert_rose.jpg
Thé vert à la rose.


Pour finir, ne soyons pas trop ingrats car même les amateurs les plus chevronnés ont très souvent commencé par ce genre de thé, qu'ils soient achetés en supermarché ou en boutiques spécialisées. Néanmoins, avec du recul, il est intéressant de noter que les parfums et arômes de thés naturels sont bien plus impressionnants que n'importe quel parfum de synthèse. Prenez la famille des Wulong par exemple, vous sentirez à la fois des fleurs, des baies, des épices et des fruits, rouges, à coque, exotiques, etc. De plus, tout cela évoluera en bouche tel un grand vin. Essayez donc le naturel, cela vous évitera de plus d'ingérer trop de substances chimiques...


Royalty-Free-Images-Teapot-GraphicsFairy.jpg


mode d'infusion

D'une manière générale, ces thés s'infusent simplement en grande théière, et nous vous recommandons de ne pas sur-doser ni infuser trop longtemps afin de ne pas exagérer les parfums déjà très omniprésents.
Pour donner un ordre d'idée, 1 cuillère à café pour 10cl d'eau bouillante et 3 minutes d'infusion pourront constituer une base à partir de laquelle il conviendra d'adapter ces paramètres en fonction de vos goûts et du thé infusé. Sur un thé vert parfumé par exemple, on pourra sans doute laisser l'eau refroidir quelques instants avant d'infuser.
Matcha ga mainichi, ishya wa tôku ni
抹茶が毎日、医者は遠くに