Le culottage

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7540
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Le culottage

Message par Leaf » 13 Décembre 2013, 15:40

Un commentaire de David dans la section "thé du jour - wulong" me fait réaliser que c'est un sujet que l'on n'a pas encore abordé... (à moins que ma mémoire me fasse défaut, et vu son état en ce moment c'est très possible... :mrgreen: )

Alors, culottage d'ustensiles poreux, que ce soit une théière de Yixing, un gaiwan non-émaillé, une tasse japonaise Hagi ou autre :

- Comment culottez-vous vos ustensiles ? Est-ce que vous avez une technique spéciale pré-première infusion ? Est-ce que vous laissez le temps faire les choses ? Est-ce que vous apportez un soin particulier au culottage entre les sessions de thé avec l'ustensile ?

- À partir de quel moment considérez-vous que vous avec un ustensile "bien culotté" ? Combien de sessions, quel état de l'ustensile, est-ce qu'il y a des paramètres différents pour le type de thé ? Le type de terre ?

- Certains avaient parlé de "retirer un culottage" dans la section parlant du nettoyage des théières... Pour ceux qui savent, comment vous y prenez-vous ?

- Les avis sur les blogs diffèrent... et alors, quel est le vôtre ? Patine de culottage mat ou brillant, lequel a votre préférence ?

Et évidemment, comme dans toutes les sections du forum, des photos sont plus que bienvenues... Alors tout le monde, à vos culottes -- euh non, culottages ! :mrgreen:

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16346
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Le culottage

Message par David » 13 Décembre 2013, 15:53

Je fais la version courte pour le moment car je suis au boulot, mais y a déjà de quoi s'amuser (pour les anglophones) : http://www.marshaln.com/2013/11/raising-a-yixing-pot/

J'expliquerai ma vision de la chose plus tard. ;)

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7540
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Le culottage

Message par Leaf » 13 Décembre 2013, 16:03

Oui, je connais bien ce post, c'est surtout l'avis des gens du forum qui m'intéresse. :) Cela dit, il y a sûrement des gens qui ne suivent pas (encore ! :D) ce blog, donc merci d'avoir posté le lien ! Je n'y avais pas pensé. ^^

Kevin

Re: Le culottage

Message par Kevin » 13 Décembre 2013, 16:57

Pour ma part je commence toujours par faire des test avec différentes familles de thés pour dégrossir les capacités de la théière que je viens d'acquerir.
Une fois les affinités définies je prends une bonne quantité de feuilles mettons 10g je les introduis dans la théière je les laisse infuser la journée et je réitère 3 fois.
A ce stade la théière est loin d'être culotée mais elle est est déja moins vorace et commence à être utilisable ! Ensuite patiente et longueur de temps ...

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16346
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Le culottage

Message par David » 13 Décembre 2013, 17:27

J'avoue avoir une nouvelle pensionnaire à la maison, toute neuve, aussi je me suis posé la question de ce que j'allais en faire. Je n'ai pas été chercher bien loin le lien de marshalN car je venais justement de le relire avant de découvrir ton post (très bonne initiative au fait). Il se trouve que j'avais commencé et jamais fini des articles sur le culottage et l'entretien des théières pour mon blog. Je vais essayer de les déterrer pour les poster ici.

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16346
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Le culottage

Message par David » 13 Décembre 2013, 17:57

Brouillons de blog : 05/06/2013 : Série théières (1) : Culottage des terres souples

Les heureux possesseurs d'une théière neuve munie d'une terre souple sauront peut-être de quoi je veux parler quand je dis que ces théières boivent pas mal de choses au début. Quel toupet ! On les paye parfois super cher et elles ont l'outrecuidance d'en plus boire les saveurs de nos thés pendant bon nombre de sessions !! Incroyable, et pourtant si nécessaire...

Je n'ai que deux théières que je qualifierais comme ayant des terres souples : ma Shui Ping en zini, et ma Ba Le (mélange Qingshuini et Zi sha). La première est dédiée aux jeunes puerh (sauvages), la seconde à tous les Oolong torréfiés. Les deux ont bu pas mal de mes thés et continuent, mais de moins en moins tout de même. Combien de sessions faut il pour que ça s'arrête ? Aucune idée, j'imagine que ça dépend de la terre précise utilisée, de son raffinage, de sa température de cuisson, mais aussi des thés avec lesquels on la nourrit. Les yancha par exemple, sont réputés pour être très huileux par rapport à d'autres Oolong. La qualité des feuilles joue aussi : entre de bonnes feuilles de puerh bien grasses et juteuses, et du foin à la Dayi, il y a un monde j'imagine.

Cependant, certains utilisent ce genre de thés moyens afin de culotter leurs jeunes théières. J'avoue que je ne partage pas ce point de vue. J'imagine dans ma tête la progression du culottage dans les parois de mes théières. Les premières infusions dans ma tête marqueront la terre. Quelque part, ces premières huiles qui imprégneront leurs parois vierges resteront toujours, remplissant les trous encore vides. Aussi, j'accorde une certaine importance à infuser de belles feuilles durant cette étape. Peut être pas mes toutes toutes meilleures, mais néanmoins. Je vois le culottage comme un sacrifice nécessaire. On offre de belles feuilles, on n'obtiendra pas forcément la liqueur qu'elles mériteraient, mais la théière en même temps se nourrit de belles choses.

On parle souvent de théières à mémoire. Je ne sais si l'expression est la plus appropriée mais si tel est le cas, je veux que les premiers souvenirs de mes théières soient mémorables. Et il n'y a rien de mystique dans cela. Comme je le disais, j'ai dans la tête ce petit schéma, peut être trop simpliste, de petits trous dans l'argile qui se remplissent des huiles du thé, pour s'y loger et y rester. Aussi je sacrifie volontiers certaines feuilles, pousse peut être un peu plus les infusions, renverse la fin de mes tasses sur les parois extérieures, sacrifie les dernières infusions au profit d'une très longue afin de nourrir la terre. Mais si déjà psychologiquement ça me va, j'imagine que c'est déjà une bonne chose.


Quid des terres dures ?

Je ne parle ici que de terres souples. Le culottage des terres dures est sans nul doute beaucoup plus long. N'en ayant pas vraiment eu de neuves que j'au culotté dès le début moi-même, je ne me sens pas vraiment apte à en parler. De toute façon, plus je bois du thé, plus je préfère les terres souples, en complément de la porcelaine. L'entre deux est très souvent une déception en ce qui me concerne, mais ça doit aussi dépendre du type de thé qu'on boit dedans.

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7540
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Le culottage

Message par Leaf » 13 Décembre 2013, 18:39

Très intéressant cette perspective, David... l'image des parois avec des petits trous à remplir d'huile me parle et me plaît, même (voir surtout) si elle est exprimé d'une façon un peu humoristique. ^^

Une question cependant -- comme Kevin, j'ai tendance à faire plusieurs tests avant de décider à quelle famille de thé j'offre une nouvelle théière, à l'exception de ma toute première où j'avais plus ou moins suivi les recommandations des vendeurs (bain d'eau bouillante d'une heure + rinçage à l'eau bouillante + bain de feuilles pendant 24 heures et puis c'est bon -- on m'avait aussi suggéré de faire bouillir dans la casserole à la place d'un bain d'eau chaude mais là j'ai réfléchi par moi-même et dit non :mrgreen: )... Mais de ton côté, tu pars directement sur une famille et voilà ? Comment ça se passe ? ^^

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16346
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Le culottage

Message par David » 13 Décembre 2013, 18:56

"C'est la théière qui choisit son thé et pas le thé qui choisit la théière." Je ne sais pas où j'ai entendu ça la première fois, mais ça m'a toujours semblé vrai...

Cependant... il m'arrive parfois de suivre les recommandations d'un vendeur spécialisé, a fortiori si c'est un vendeur que je connais, voire qui connait mes goûts. J'ai par exemple acheté ma Ba Le pour les Yan Cha auprès de Tim de Mandarin's Tearoom, une personne dont je respecte énormément l'avis, après avoir discuté avec lui du sujet et recueilli les avis d'autres utilisateurs de la même théière (sur Teachat). C'était donc un achat ciblé qui est tombé dans le mille, même si honnêtement je pense que cette terre aurait été parfaite pour tous les types de thé...

Autre exemple, j'avais acheté pour les thés japonais le kyusu qu'a maintenant Marcelline sur les conseils d'Akira après de longues discussions. Sachant pertinemment ce que j'aime et quels types de rendu j'affectionne, je lui ai fait totalement confiance pour choisir le modèle qui me conviendrait. Idem quand je demande une théière pour le jeune sheng à David d'Essence of Tea : je sais que je peux lui faire confiance.

Par contre, si j'achète une théière d'occasion à un particulier ou sur eBay, je ferai des tests comme Kevin.

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Futaoki
Futaoki
   
Message(s) : 14298
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Nantes

Re: Le culottage

Message par Sébastien » 13 Décembre 2013, 23:01

David a écrit :J'avoue avoir une nouvelle pensionnaire à la maison, toute neuve.

ah oui tiens donc...
Matcha ga mainichi, ishya wa tôku ni
抹茶が毎日、医者は遠くに

Yannick
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1278
Inscription : 17 Oct. 2013
Localisation : Grenoble/Lausanne

Re: Le culottage

Message par Yannick » 13 Décembre 2013, 23:10

Très très intéressant merci beaucoup pour ce sujet !

J'ai vraiment hésité avec l'arrivée récente de ma Shui ping essence of tea. Puis je me dis que le plus important c'est le plaisir d'utiliser l'instrument et que la patience est un maître mot. Alors peu m'importe si elle boit beaucoup pour l'instant, le culottage se fera en douceur.

En tout cas j'aime beaucoup ta vision des choses David. Combler les puits d'argiles vides avec de belles huiles, une offrande à la terre..

Encore merci !
"Empty your mind, be formless. Shapeless, like water. Be water, my friend." Bruce Lee

Avatar aquarelle Patrick Jager

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7540
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Le culottage

Message par Leaf » 14 Décembre 2013, 06:47

Alors alors... Photo time ! :looool:

IMG_0322.png
IMG_0315.png

Taches de thé... ^^
IMG_0371.png

Ces deux "frères" avaient la même couleur à l'achat -- une sorte de jaune beige vieilli, Duan Ni jaune quoi. Seulement la petite boule écrasée a beaucoup plus servi, comme on peut voir... Aujourd'hui elle sert surtout sur les shu, tandis que l'autre a passé à peu près toutes les familles sans (encore) s'arrêter. :D
IMG_0331.png

Même la céramique peut se culotter ! :>>
... non, je plaisante, c'est plutôt de la patine de thé, ça. ^^ Ça ne change pas le goût, c'est comme les tasses tachées de café ! Mais j'aime bien, c'est mat, ça accroche, ça change des tasses luisantes qui se nettoient trop bien...
IMG_0337.png

Le couvercle du petit oeuf de dragon à sheng jeunes qui sera montré au complet dans le prochain post... !

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7540
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Le culottage

Message par Leaf » 14 Décembre 2013, 07:28

Si le post d'au-dessus montrait les effets de patine plutôt mats, voici les plus luisantes... :looool:
IMG_0367.png

L'oeuf de dragon pour les Sheng...
IMG_0357.png

La poire lunaire pour les... euh, là j'hésite encore entre DanCong et YanCha, donc ça alterne de l'un à l'autre selon mon humeur ! ^^
IMG_0362.png

Et à nouveau la petite théière à shu.

Maintenant, après m'être étalée avec plein de photos... ^^

Vous préférez quel type de patine, vous ? Les mates ou les lustrées ? Est-ce que ça dépend de la théière ? (C'est mon cas... je vous montrerai la prochaine fois ma petite kyusu... ^^)

Il y a des théières qui, pour moi, ont l'air d'être faites pour briller et luire quand on les utilise... d'autres qui auraient l'air presque vulgaire. La petite boule écrasée, par exemple, est un peu luisante mais beaucoup moins que les deux autres... c'est comme si j'avais du mal à la prendre au sérieux en l'imaginant lustrée. L'oeuf de dragon et la poire lunaire, en revanche, allez-y que ça doit briller ces p'tits machins ! :mrgreen:

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16346
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Le culottage

Message par David » 14 Décembre 2013, 13:54

.
IMG_5600.JPG

Leaf
Avatar de l’utilisateur
Feuille de Thé
Feuille de Thé
 
Message(s) : 7540
Inscription : 04 Sep. 2013
Localisation : Québec

Re: Le culottage

Message par Leaf » 14 Décembre 2013, 15:03

David :lol: Franchement, tu as élevé le tea-teasing au rang de l'art :lool:

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Futaoki
Futaoki
   
Message(s) : 14298
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Nantes

Re: Le culottage

Message par Sébastien » 14 Décembre 2013, 15:57

Ça me fait penser au monstre du loch ness :lool:
Matcha ga mainichi, ishya wa tôku ni
抹茶が毎日、医者は遠くに

Suivant