Le gaiwan

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Futaoki
Futaoki
   
Message(s) : 14298
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Nantes

Le gaiwan

Message par Sébastien » 11 Avril 2013, 11:09

Un gaiwan (littéralement "bol à couvercle") est un ustensile d'origine chinoise permettant d'infuser et de consommer du thé.
On retrouve aussi souvent le terme zhōng mais il semblerait qu'il désigne plutôt une tasse utilisée dans la région de Canton. Au fil du temps une confusion s'est faite autour de ces deux termes. Il y a même un troisième terme qui peut également être rencontré, il s'agit de gaibei (littéralement "tasse à couvercle").


Image
Feuilles de thé dans un gaiwan en verre.


Le gaiwan est constitué de trois pièces : une soucoupe, un bol et son couvercle. On en trouve de tailles variables, de formes variées et de matières diverses : verre, porcelaines de plus ou moins bonne qualité, peints ou pas, en terre de yixing, céladon...

Infuser un thé en gaiwan induit bien des avantages ; citons dans le désordre et sans aucun souci d'exhaustivité :
  • être au plus près des feuilles pour mieux les observer, les sentir...
  • verse ultra rapide permettant un très bon contrôle des infusions
  • neutralité parfaite pour les exemplaires en verre ou porcelaine
  • petits volumes adaptés aux infusions multiples
  • ustensile très abordable
  • adapté à l'infusion de n'importe quel type de thé
  • il est plus facile d'introduire des thés à longues feuilles dans un gaiwan
  • pas de problème de bouchage de filtre
  • on peut surveiller très aisément la couleur de la liqueur
  • parfaitement adapté pour verser l'eau sur les rebords et pas directement sur les feuilles
  • les odeurs sous le couvercle sont plus précis que l'intérieur d'une théière
  • facile et rapide à nettoyer
  • l'arme absolue pour les débutants !
  • l'arme absolue pour les palais les plus aguerris et exigeants : un bon gaiwan en porcelaine est un miracle de neutralité et permet un contrôle absolu de l'infusion des thés les plus exigeants !


Image
Cliente d'une tea house dans le Sichuan.
Photo Olivier Schneider.


Pour être tout à fait impartial, citons quand même des inconvénients :
  • refroidit plus vite qu'une théière, donc moins adapté pour les infusions longues
  • un gaiwan n'a pas la faculté de se culotter, se patiner au fil des infusions comme une théière. Certains fétichistes des théières considèrent le gaiwan comme un objet dépourvu d'âme. Ses nombreuses qualités justifient cependant à elles seules sa place sur la table à thé des inconditionnels des petites feuilles vertes.
  • dans les maisons de thé chinoises, les clients boivent directement à même le gaiwan. Cela semble à première vue peu pratique (probabilité élevée d'avaler une bonne proportion de feuilles) et cela implique de laisser tremper les feuilles le temps que l'eau refroidisse suffisamment pour pouvoir l'avaler. C'est tout à fait adapté à une consommation en terrasse en lisant le journal ou en jouant aux cartes, peut-être moins en mode "dégustation".

Comme pour n'importe quel objet de thé, on trouve de tout, et à tous les prix. Il n'y a plus beaucoup de points communs entre un gaiwan en véritable porcelaine de Jingdezhen tourné et peint à la main (compter une petite centaine d'euros), un gaiwan en verre à 15€ ou un gaiwan à 9€ en porcelaine industrielle acheté sur ebay. Pourtant, ces trois gaiwan permettront d'infuser du thé !


Image
Le gaiwan, ustensile idéal en mode nomade.


Pour débuter, je conseillerais un gaiwan d'une dizaine de centilitres en porcelaine blanche. Il pourra être peint sur les surfaces extérieures, mais la porcelaine blanche à l'intérieur du bol permettra de mieux apprécier la couleur des liqueurs. On peut assez facilement trouver ce genre d'articles dans les boutiques spécialisées ou bien encore sur internet. Pour une quinzaine d'euros vous pourrez avoir un gaiwan tout à fait correct, certes pas tourné à la main dans une porcelaine haut de gamme, mais pour un usage quotidien ça sera parfait ! Et pour le double, on peut même vous indiquer des fournisseurs à même de vendre des gaiwan en très très bonne porcelaine blanche !


IMG_2247.JPG

Un gaiwan fonctionne même la nuit !


La manipulation du gaiwan demande un tout petit peu de pratique : au début vous allez sans doute vous brûler un peu les doigts, mais ça fait partie du charme de l'objet ! Pour minimiser les risques de brûlure (bénignes, mais quand même), ne remplissez pas votre gaiwan jusqu'au bord, versez doucement et pas tout d'un coup, et saisissez bien votre gaiwan par le bord des lèvres.
Si le principe de l'utilisation du gaiwan restera toujours le même, c'est-à-dire retenir les feuilles de thé dans le bol grâce au couvercle, il y a plusieurs façons de tenir le gaiwan :
  • à une main directement par les bords du bol, l'index sur le couvercle,
  • à une main sous la soucoupe, le pouce sur le couvercle (illustration ci-dessus),
  • à deux mains, avec plusieurs variantes.


Encore une fois, rien de tel qu'une vidéo pour illustrer l'utilisation d'un gaiwan :




Comme on peut le voir sur cette vidéo, je suis plus à l'aise avec la "prise à une main" (premier rinçage) : pouce et majeur saisissent les bords du bol, l'index retient le couvercle, et l'auriculaire sécurise le tout en empêchant toute rotation intempestive de l'ensemble. Ce ne sont pas les vidéos qui manquent sur internet, mais rien ne remplace la pratique. Vous trouverez rapidement 'votre' façon de faire.
Matcha ga mainichi, ishya wa tôku ni
抹茶が毎日、医者は遠くに

Kevin

Re: Le gaiwan

Message par Kevin » 09 Septembre 2013, 15:56

Peut-être manquant un peu de magie c'est un accessoire indispensable pour le coté analytique, peu onéreux, fiable, permettant de gérer au mieux l'infusion.

Très bon outil pour débuter dans le monde du thé, mais pas seulement pour débuter !!

tachikoma
Avatar de l’utilisateur
Novice
Novice
 
Message(s) : 92
Inscription : 04 Sep. 2013

Re: Le gaiwan

Message par tachikoma » 12 Septembre 2013, 18:34

J'ai acheté mon premier gaiwan ! Et je commence à me faire la main (aïe ça brûle...) depuis quelques jours dessus avec un Tie Kue Yin et un Ding Dong.
Par contre c'est un peu difficile à manier correctement. Mais effectivement ça permet de bien apprécier les arômes et de bricoler un peu pour trouver un temps d'infusion ou une quantité qui me convient. J'ai commencé un petit cahier de commentaires pour noter tout ça :)

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16346
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Le gaiwan

Message par David » 12 Septembre 2013, 18:46

Ça demande un peu de pratique. ;)

Petits conseils perso pour éviter de se brûler :

  • trouve la méthode qui te convient le mieux parmi celles montrées dans la vidéo ou une de ton cru qui marchera pour toi,
  • ne remplis pas trop le gaiwan au début, sinon tu t'en mettras forcément sur les doigts,
  • essaies vraiment de le prendre sur le bout des rebords,
  • verse doucement et pas tout d'un coup.

Tie Guan Yin et Dong Ding sortent extrêmement bien en porcelaine.

Enfin, c'est très bien le cahier, mais que ça ne t'empêche pas de nous faire part ici de tes dégustations. :mrgreen:

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Futaoki
Futaoki
   
Message(s) : 14298
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Nantes

Re: Le gaiwan

Message par Sébastien » 12 Septembre 2013, 21:03

moi je dirais que les doigts brûlés, ça fait un peu partie du charme de l'objet ^^
Matcha ga mainichi, ishya wa tôku ni
抹茶が毎日、医者は遠くに

Kevin

Re: Le gaiwan

Message par Kevin » 13 Septembre 2013, 15:19

tachikoma a écrit :J'ai acheté mon premier gaiwan ! Et je commence à me faire la main (aïe ça brûle...) depuis quelques jours dessus avec un Tie Kue Yin et un Ding Dong.
Par contre c'est un peu difficile à manier correctement. Mais effectivement ça permet de bien apprécier les arômes et de bricoler un peu pour trouver un temps d'infusion ou une quantité qui me convient. J'ai commencé un petit cahier de commentaires pour noter tout ça :)


C'est le début du parcours, de l'addiction, du bonheur

InstantThe
Avatar de l’utilisateur
Samouraï
Samouraï
Message(s) : 2469
Inscription : 06 Sep. 2013
Localisation : Bordeaux

Re: Le gaiwan

Message par InstantThe » 13 Septembre 2013, 20:18

Il y a t il une grosse difference entre un gaiwan et un hohin ?
Peu importe la couleur ....... Seul le plaisir compte

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16346
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Le gaiwan

Message par David » 13 Septembre 2013, 20:38

Un "hohin" est équipé d'une fente pour verser le thé sans avoir à "tilter" le couvercle. On en trouve beaucoup en terre, émaillée ou non. C'est à peu près la même chose qu'un shiboridashi. Il faudrait qu'on écrive des articles sur ces instruments d'ailleurs :roll:

Kevin

Re: Le gaiwan

Message par Kevin » 13 Septembre 2013, 20:40

D'ailleurs David le shiboridashi est plutôt japonais et le hohin est plutôt chinois ou est-ce une idée que je me fais ?

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16346
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Le gaiwan

Message par David » 13 Septembre 2013, 20:42

J'allais dire que les deux étaient japonais, mais je n'ai rien pour étayer cette affirmation... À vérifier !

InstantThe
Avatar de l’utilisateur
Samouraï
Samouraï
Message(s) : 2469
Inscription : 06 Sep. 2013
Localisation : Bordeaux

Re: Le gaiwan

Message par InstantThe » 13 Septembre 2013, 21:12

A part l origine le principe est le meme une neutralite pour le gout
Non ou je me trompe
Peu importe la couleur ....... Seul le plaisir compte

David
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 16346
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Rennes

Re: Le gaiwan

Message par David » 13 Septembre 2013, 21:19

S'il est en porcelaine ou bien émaillé, oui. Sinon, le même principe que pour une théière.

Kevin

Re: Le gaiwan

Message par Kevin » 13 Septembre 2013, 22:18

Oui on peut trouver un hohin ou un shiboridashi en terre oxydée / réduite / porcelaine / verre etc ...
Ce qui influe sur la modification du goût est la matière non pas la forme.

On peut préférer l'un ou l'autre pour des raisons esthétique ou des raisons pratiques (verse du thé plus rapide pour certains ustensiles)

InstantThe
Avatar de l’utilisateur
Samouraï
Samouraï
Message(s) : 2469
Inscription : 06 Sep. 2013
Localisation : Bordeaux

Re: Le gaiwan

Message par InstantThe » 13 Septembre 2013, 22:21

Merci de ces precisions c est ce que je pensais
C est etrange je suis adepte du hohin mais pas du tout du gaiwan en fait c est peut etre la porcelaine que je n aime pas
Peu importe la couleur ....... Seul le plaisir compte

Samy
Avatar de l’utilisateur
Postulant
Postulant
Message(s) : 49
Inscription : 05 Sep. 2013
Localisation : Paris

Re: Le gaiwan

Message par Samy » 20 Septembre 2013, 14:07

Pour une quinzaine d'euros vous pourrez avoir un gaiwan tout à fait correct, certes pas tourné à la main dans une porcelaine haut de gamme, mais pour un usage quotidien ça sera parfait ! Et pour le double, on peut même vous indiquer des fournisseurs à même de vendre des gaiwan en très très bonne porcelaine blanche !


Des adresses ?

Suivant