Le Chanoyu

Elise
Avatar de l’utilisateur
Arbre Centenaire
Arbre Centenaire
Message(s) : 5909
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Le Chanoyu

Message par Elise » 26 Août 2021, 07:21

Par souci de simplicité (symbolique, coût et aspect local), j’ai moi-même opté pour le tamisage fin des cendres de la cheminée de mon ancien appartement. Ça fonctionne parfaitement et il faut vraiment le savoir pour « constater » une différence.

Erick
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1034
Inscription : 17 Jan. 2016

Re: Le Chanoyu

Message par Erick » 26 Août 2021, 08:10

C'est une voie raisonnable en effet :thup: car faire venir des cendres à grands frais, quand on y pense...

Dans le respect de la cérémonie, après cette dernière, les cendres doivent-elles être stockées dans un récipient particulier ? Je constate que tout le monde aujourd'hui varie selon l'occasion entre le furo électrique et le charbon pour le même chosenburo / doanburo...

olivierd
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 208
Inscription : 31 Mar. 2021

Re: Le Chanoyu

Message par olivierd » 26 Août 2021, 09:16

Erick a écrit :C'est une voie raisonnable en effet :thup: car faire venir des cendres à grands frais, quand on y pense...

Dans le respect de la cérémonie, après cette dernière, les cendres doivent-elles être stockées dans un récipient particulier ? Je constate que tout le monde aujourd'hui varie selon l'occasion entre le furo électrique et le charbon pour le même chosenburo / doanburo...

Sur la voie de la simplicité, on peut conserver les cendres juste dans un récipient fermé à l'abri de l'humidité et des odeurs. Il est préférable de retirer les cendres périodiquement du furo, même si on en a plusieurs, elles sont acides et abîment un peu le furo. Ceci dit, on en vient vite à en avoir deux, parce que refaire les cendres à chaque fois, c'est long et fastidieux si on a une autre activité.

InstantThe
Avatar de l’utilisateur
Gourou
Gourou
Message(s) : 3282
Inscription : 06 Sep. 2013
Localisation : Bordeaux

Re: Le Chanoyu

Message par InstantThe » 26 Août 2021, 10:08

Je dois en sortir 7 ou 8 seaux durant l'hiver des cendres :loool: :loool:
Peu importe la couleur ....... Seul le plaisir compte

Erick
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1034
Inscription : 17 Jan. 2016

Re: Le Chanoyu

Message par Erick » 26 Août 2021, 14:08

Grand merci pour vos réponses :-_-:

Erick
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1034
Inscription : 17 Jan. 2016

Re: Le Chanoyu

Message par Erick » 27 Août 2021, 10:04

Petite question, mais grande importance : Quelles sont les phrases codifiées et prédéfinies que l'invité et surtout le maitre de thé doivent prononcer dans les étapes précises de la cérémonie ( dès lors de sa présentation devant la salle de thé en s'inclinant devant le mizusashi par exemple, etc... ). Même s'il y en a peu, elles sont indispensables.

:-_-:

Elise
Avatar de l’utilisateur
Arbre Centenaire
Arbre Centenaire
Message(s) : 5909
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Le Chanoyu

Message par Elise » 27 Août 2021, 10:16


Erick
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1034
Inscription : 17 Jan. 2016

Re: Le Chanoyu

Message par Erick » 27 Août 2021, 10:45

Merci beaucoup Elise, c'est parfait :-_-:

Gaiwawan
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1359
Inscription : 15 Jan. 2017

Re: Le Chanoyu

Message par Gaiwawan » 10 Septembre 2021, 19:57

J'ai l'impression que les pratiquants français du chanoyu apprennent systématiquement les phrases types en japonais afin de les réciter lors de la cérémonie. Pourquoi cette imitation ? N'est il pas possible de transcrire l'esprit du chanoyu en français ?
Comment faites vous ? Français ou japonais ?

Sébastien
Avatar de l’utilisateur
Kensui
Kensui
   
Message(s) : 17164
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Nantes

Re: Le Chanoyu

Message par Sébastien » 10 Septembre 2021, 20:15

Ben je trouve que francisé ça fait bizarre.
C'est comme en karaté, on dit mawashi geri, pas coup de pied circulaire.
Mais rien n'empêche de le faire en français, il n'y a pas d'interdit je pense
Matcha ga mainichi, ishya wa tôku ni
抹茶が毎日、医者は遠くに

olivierd
Apprenti
Apprenti
Message(s) : 208
Inscription : 31 Mar. 2021

Re: Le Chanoyu

Message par olivierd » 10 Septembre 2021, 22:47

C’est une excellente question.
Le Chanoyu est par nature un rituel. Mais quelle est donc la nature du rituel ? Quel est le sens et le but ? Pas besoin d’autant de fioritures pour faire juste un bol de matcha.
Selon la réponse, certains pratiquent en japonais d’autres en français.
S’il y a un « sondage », en tant que pratiquant, c’est en japonais avec des japonais ou des pratiquants et en français avec des français.

Gaiwawan
Avatar de l’utilisateur
Ninja
Ninja
Message(s) : 1359
Inscription : 15 Jan. 2017

Re: Le Chanoyu

Message par Gaiwawan » 10 Septembre 2021, 23:09

Sébastien a écrit :Ben je trouve que francisé ça fait bizarre.
C'est comme en karaté, on dit mawashi geri, pas coup de pied circulaire.
Mais rien n'empêche de le faire en français, il n'y a pas d'interdit je pense
Tu parles d'un mot spécifique comme chawan ou natsume que je ne pensais pas à traduire. Mais réciter une phrase comme Otemae chodai itashimasu (merci pour ce thé que vous m’avez préparé) sans parler japonais me semble peu crédible et donne difficilement le sentiment de penser ce que l'on dit.
Ceci dit, peut on se permettre de dire simplement ce que l'on souhaite ? Le code d'une cérémonie laisse t il la place pour divaguer, échanger ? C'est un autre sujet...

Elise
Avatar de l’utilisateur
Arbre Centenaire
Arbre Centenaire
Message(s) : 5909
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: Le Chanoyu

Message par Elise » 11 Septembre 2021, 06:37

olivierd a écrit :S’il y a un « sondage », en tant que pratiquant, c’est en japonais avec des japonais ou des pratiquants et en français avec des français.


C’est pareil qu’Olivierd pour ma part, j’adapte selon les personnes présentes.
Mais je pense qu’il y a un facteur important à mentionner, un chakai (rencontre de thé) a des chances de se dérouler régulièrement en présence de personnes japonaises, un enseignant se doit donc de transmettre les phrases d’usage en japonais et d’en donner le sens en français ou en anglais, laissant la liberté aux apprenants d’utiliser une formule proche dans leur propre langue lorsqu’ils pratiquent en dehors des cours ou formations.

Précédent