Documents intéressants

Théokineko
Avatar de l’utilisateur
Bushi
Bushi
 
Message(s) : 1907
Inscription : 10 Jul. 2014
Localisation : IdF

Re: Documents intéressants

Message par Théokineko » 31 Octobre 2015, 20:31

Bon et bien après ça on va voir une migration des membres du forum vers des zones où l'eau est bonne. Premier arrivé premier servi ! :-)
Merci pour les dossiers qui sont assez ... Édifiants. Après je pense pas qu'on soit le pire des pays pour l'eau.

Tsubo
Avatar de l’utilisateur
Kogo
Kogo
   
Message(s) : 12584
Inscription : 05 Sep. 2013

Re: Documents intéressants

Message par Tsubo » 13 Décembre 2022, 12:47

Si quelqu'un a un accès "institutionnel" :
https://brill.com/view/journals/tpao/108/3-4/article-p486_6.xml?ebody=Abstract%2FExcerpt#access-options2

Philippe Chevalérias, Le thé taïwanais à la veille de son âge d’or : De l’exploitation des théiers sauvages aux premières plantations (début XVIII e - milieu XIX e siècle)

Résumé

Le thé de Formose allait connaître son âge d’or pendant les trois dernières décennies du XIXe siècle grâce à des firmes étrangères qui financèrent de nouvelles plantations sur l’île et y établirent des « tea-hong ». Mais si les hommes d’affaires occidentaux parvinrent à développer aussi rapidement le secteur du thé à Taïwan, c’est parce qu’ils pouvaient s’appuyer sur l’expérience d’immigrés chinois qui exploitaient les théiers sauvages dans les montagnes de Shuishalian 水沙連 au centre de l’île depuis le début du XVIIIe siècle, et qui avaient commencé à planter des théiers dans la région de Taïpei à des fins commerciales quelque part entre le milieu du XVIIIe siècle et le début du XIXe siècle. Remontant aux sources de l’histoire du thé taïwanais, nous apportons un éclairage sur cette période (début XVIIIe-milieu XIXe siècle) où s’est progressivement formé le socle sur lequel une industrie du thé pourrait finalement prendre racine à Formose dans les années 1860.
« Le proverbe dit "Qui a peu vu s'étonne beaucoup." Voyant un chameau, il se demandera quel est ce cheval bossu. »
Meou-tseu

Précédent