Je suis curieux

Akala
Avatar de l’utilisateur
Shōgun
Shōgun
Message(s) : 2725
Inscription : 06 Mar. 2015
Localisation : Moselle/Luxembourg

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par Akala » 07 Juillet 2021, 13:32

Aller je vais me prêter au jeu pour me marrer 30 secondes (merci treeman pour la rigolade d'ailleurs :lol: ).

Je pense que je n'ai pas atteint le niveau d'illumination de mon esprit et de mes chakras pour pouvoir comprendre ce que tu essaye de faire passer comme message Denis... Faut croire que je reste un être trop terre à terre, qui se base trop sur l'expérience et pas assez sur la science... je m'en vais de ce pas brûler mon doctorat d'ailleurs, j'ai fait l'erreur de faire un jugement subjectif sur un thé tout en l'ayant infusé sans avoir un protocole expérimental bien défini, sans contrôle à témoin, sans thermomètre et balance de précision etc. une honte scientifique !

Si j'indique que je n'obtiens qu'un brouet insipide au delà de deux infusions de mon long jin, c'est une expérience que tu peux refaire (surtout si je te passe un peu de mes feuilles et te donne les g/l, températures et durées - allez, on va supposer que les autres variables sont à peu près stables).


Non justement, l'expérience (oui je sais beurk :sick: ) de nombreux buveurs de thé (ici et ailleurs) montrent que toutes ces autres variables jouent y compris des choses très classiques et évidentes que tu néglige comme le matériel utilisé pour infuser et la tasse ou l'eau utilisée, mais également des choses moins évidentes comme comment à été stocké le thé, la température à laquelle on boit le thé, la vitesse à laquelle on enchaine les infusions, ce qu'on a mangé avant, nos expériences gustatives (oouuuuhhh encore un truc subjectif :sick: ) et j'en passe et des meilleures.
Tu prêche une approche scientifique mais tu fais une hypothèse clairement erronée dès le début :roll:
Mais admettons, après tout peut-être que nous avons tous des failles ;)

je me demande pourquoi, tant qu'à faire, on ne raconterait pas qu'on a beaucoup joui en faisant l'amour hier soir (encore une fois : mêmes voies neurologiques). Ces appréciations extatiques tirées d'expériences personnelles sont aussi déplacées que si ces personnes se mettaient à râler d'extase à mon téléphone : elles n'apportent rien


Alors pourquoi on raconterait pas nos prouesses effectivement ? Parce que ce forum n'est pas la place appropriée pour ça. Par contre je suis sûr que tu peux trouver des endroits sur internet qui ont ce genre de conversations. ;)
De retour au thé, qu'est ce que ça apporte ce genre de retour d'expérience... c'est vrai ça, pourquoi échanger des idées subjectives avec d'autres gens... pire encore, quelle idée d'oser ressentir du plaisir dans certaines activités, surtout que clairement le sport de chambre et boire du thé c'est complètement la même chose :mouais:

Peut-être que ce genre d'échange peut donner lieu à des conversations intéressantes, comme par exemple améliorer sa capacité à analyser un thé, découvrir de nouveaux thés, de nouveaux artistes en poterie, ou simplement quelque chose qui est probablement réservé à la plèbe au dessus de laquelle tu semble te placer, échanger avec d'autres gens au sujet d'une passion, d'un hobby, avec une conversation décontractée. Il se trouve que l'échange d'opinion (subjectif donc, encore :sick: ) c'est quelque chose d'intéressant et même que ça peut amener à une évolution personnelle.

elles n'apportent rien, tout comme les appréciations esthétiques qui abondent sur ce site

Si par là tu entends, apprécier l'esthétique, le visuel de feuilles de thés, de céramiques, de photos cadrées et travaillées, c'est vrai, ça n'apporte rien, à part peut-être encore une fois des molécules chimiques dans le cerveau qui nous rendent content, qui nous font apprécier de voir de belles choses, oserais-je, de l'art ? Mais c'est probablement encore quelque chose de bien trop bas pour un esprit scientifique aussi illuminé que le tien, c'est probablement impossible de se rendre compte qu'on puisse apprécier de voir des photos de beaux objets.

elles apportent peut-être à leur rédacteur le sentiment d'appartenir à un groupe et d'obtenir ainsi des justifications sinon une valorisation personnelle.

Où est le mal dans ça ? D'ailleurs rédiger ça ça m'apporte de la valorisation personnelle, parce que je me dis qu'au final je me sens bien ici, à échanger avec ce groupe qui me permet aussi d'évoluer personnellement, proche de la terre et de la réalité avec mes expériences personnelles, mes ressentis subjectifs, je pense que ça doit être plus sympa que de vivre tout en haut de ta tour d'ivoire (ou de bécher :huhuhu: ), où partager des sensations personnelles avec d'autres gens semble être fortement désapprouvé.

Sur ce, bonne chance dans ta poursuite personnelle du savoir absolu (et pas du tout relatif pour le coup), j'espère que la présence d'être comme nous, pauvres gens qui ne sont pas capables de vivre de manière purement "scientifique", qui font le sacrilège d'oublier de mesurer la durée d'infusion de leur thé et qui le boivent dans des tasses en argile cuite qui vont influencer le résultat, et qui en plus ont des gouts personnels, ne te porte pas trop préjudice. Mais je pense qu'une personne qui a atteint un tel niveau de supériorité n'a pas à se préoccuper des petites gens comme nous, et que ce ton hautain et dédaigneux de ta part n'est juste qu'un symptôme de notre (mon?) ignorance. Par contre ça vaut peut-être le coup de vérifier si tu n'as pas égaré un balais, si c'est le cas j'ai une suggestion de son emplacement. ;)

Blossom
Avatar de l’utilisateur
Récolte de Printemps
Récolte de Printemps
 
Message(s) : 8211
Inscription : 21 Oct. 2013

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par Blossom » 07 Juillet 2021, 14:56

Les membres actifs du lieu y étant légèrement attachés, je crains que cette discussion s’envenime.
En bref, Denis, tu as l’air déçu de ce que tu trouves sur ce forum, je crois que nous avons bien entendu ton point de vue. Cependant nous ne te devons rien. S’il y a des lacunes et que tu es en mesure de les combler, je t’en prie, ajoute ta contribution. Dans le cas contraire, merci de nous l’avoir fait remarquer, mais ça va s’arrêter là.
Comme tu l’as démontré, il ne s’agit pas d’un forum scientifique, soit. Il ne comble pas tes attentes, dommage. Cependant, nous n’avons pas besoin de tes démonstrations sur la vanité de l’endroit, et ceux qui souhaiteraient discuter ce sujet plus en profondeur sauront où te trouver. Tu peux donc te mêler à la foule en connaissance de cause, ou pousser la porte de la prochaine taverne sur ta droite pour aller leur expliquer à eux aussi qu’ils ne te sont d’aucune utilité.
In case of doubt, boil it out

raluca
Avatar de l’utilisateur
Samouraï
Samouraï
Message(s) : 2287
Inscription : 03 Feb. 2014
Localisation : Lyon

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par raluca » 07 Juillet 2021, 15:59

Bon, je débarque, mais je souhaite quand même me valoriser un peu :-)
Merci treeman pour ce fou rire et les détails croustillants de ta vie ;-)
Mais pourquoi, à la fin, se fatiguer à dire aux nullards qu’ils sont nuls, alors que c’est tellement plus économique, à tout point de vue, de les ignorer?
PS je vote pour l’exclusion de ceux qui font plus de 3 fautes d’orthographe par ligne. La bienveillance, cela commence à bien faire!
cuppeuse paresseuse

denis degan

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par denis degan » 12 Juillet 2021, 08:19

Merci de vos réactions.
Merci en premier lieu à Nathalie pour le partage de cet article passionnant sur les récepteurs de l'amertume avec la référence qui permet de retrouver l'article original, et merci surtout pour le ton modéré et la qualité de sa réponse, qui donne à réfléchir (et d'ailleurs à lui donner raison sur plusieurs points, je suis de toute évidence souvent excessif).

La réponse très agressive d'Akala ne mérite pas de commentaire (elle n'est d'ailleurs pas toujours compréhensible et témoigne de ses propres faiblesses et incertitudes).

Celle humoristique de Treeman m'a plu par son ton (et ses fautes d'orthographe). D'autant qu'apparemment, il m'a bien lu et s'est sans doute posé lui-même plusieurs des questions que je me pose, il les reprend avec trop de finesse. Reste qu'exagérer et caricaturer les paroles de la personne avec laquelle on n'est pas d'accord ne fait JAMAIS avancer un débat, et j'aurais espéré de sa part plus de profondeur dans sa réponse (mais si, Treeman, tu en es capable, il faut que tu prennes confiance en toi ! Viens me voir dans mon ermitage breton, on en parlera).

Celle de Blossom, sans doute membre fondateur, manifeste une crainte que je partage, à savoir qu'une critique très globale (et donc à ce titre forcément injuste) dégénère en critiques ad hominem. Je n'ai bien évidemment aucune vocation à devenir la cible d'agressions gratuites parce que ce que je dis représente une opinion minoritaire, ou parce que je porte un regard critique sur le site. Dois-je rappeler que sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur ?

Blossom rappelle que "ce site ne me doit rien". Oui, bien sûr, je n'ai pas payé pour avoir un service, et cette observation est parfaitement juste. Et il me dirige avec subtilité, humour et une certaine gentillesse vers la porte. Ce qui pose problème, et je vais tenter de dire pourquoi. Philippe Delmas, auteur de "La Tech ou l’efficacité pour seule valeur", explique comment du fait des modifications des relations interpersonnelles introduites par internet, les gens n'échangent plus qu'entre personnes qui ont le même avis. Il en résulte un renforcement réciproque des opinions (qui ne sont jamais contredites), ce qui finit par aboutir à des croyances étranges qui vont jusqu'au conspirationnisme (attention, je n'ai pas dit que le FBT était conspirationniste, bien entendu). Cette remarque de Philippe Delmas, j'en ai aussi l'intuition depuis plusieurs années. Le forum des amateurs du thé aurait-il été mal nommé, et aurait-il mieux valu le baptiser La Secte des amateurs du thé ? Je suis bien certain que non. Je pense qu'on pourrait y accueillir des opinions variées, en débattre et les contredire avec des arguments solides. Si je me suis inscrit à ce forum, c'est bien parce que je veux apprendre et j'ai le sentiment de mes lacunes. Et j'apprendrai si on me démontre que telle ou telle remarque que j'ai faite est contestable.

Ainsi, le caractère farfelu d'un grand nombre de remarques sur le fil thé et santé, ça n'interpelle personne ? Les fondements objectifs du refus du métal pour les théières malgré leur usage généralisé en Grande Bretagne pendant deux siècles ? De l'eau du robinet ? Le mépris dans lequel on tient apparemment les vendeurs de thé chinois d'Ali Express est-il fondé ? J'ai lu l'intervention d'un membre (par ailleurs taste-vin si j'ai bien compris) qui contestait la possibilité exprimée par d'autres de ressentir cent et mille goûts différents. Elle a été suivie d'un tollé alors que ce qu'elle disait semblait devoir être vraiment pris au sérieux.

Alors oui, Blossom, après l'accueil très sympathique sinon délicat que j'ai reçu lorsque je me suis inscrit, je me suis senti en droit d'espérer de ce forum des réponses à mes questions, plus fondées que des assertions gratuites et des références à une tradition. Mais si tu me dis que j'ai placé la barre trop haut ou trop à l'ouest, qu'il s'agit d'une confrérie plus que d'un forum, qu'on ne peut prendre le risque d'un trouble à l'ordre public, soit, je ne veux pas déranger et je suis trop jaloux de ma liberté pour ne pas respecter celle des autres. J'aurai néanmoins le regret de cette expérience qui confirme la dérive de l'usage d'internet vers la création de groupes dangereusement homogènes.

Au plaisir de vous lire.

JMB
Avatar de l’utilisateur
Récolte de Printemps
Récolte de Printemps
Message(s) : 8656
Inscription : 05 Sep. 2013

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par JMB » 12 Juillet 2021, 09:02

Eh oui, il peut arriver d'être mal reçu dans un lieu comme cela, surtout quand on se comporte comme un donneur de leçon et qu'on se permet de longues tirades qui, de fait, n'apportent rien, si ce n'est de croire se grandir soi-même.
Alors, fâché, tu peux nous traiter de confrérie ou de secte, jouer le type seul et libre face à la meute qui se rassemble pour défendre son territoire. Juste que ça me fait rire et me fait penser que, malgré ta photo, tu te comportes encore comme un gamin capricieux que l'on n'a pas voulu écouter.

Bref, si tu pouvais apporter des remarques plus positives (plus brèves aussi) plutôt que troller, j'en serais ravi. Mais je pense que, comme nous tous et toutes ici, tu as pas mal encore à apprendre sur le sujet. Alors restons modestes, cela ne fait de mal à personne.
Chef de produit thé nature chez Lippetonne and cie

David
Avatar de l’utilisateur
Chasen
Chasen
   
Message(s) : 20234
Inscription : 02 Mar. 2013
Localisation : Bruz

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par David » 12 Juillet 2021, 09:04

Je rejoins le message de JMB. Le problème avec tes messages, outre le ton qui peut aisément être lu comme péremptoire, est que tu affirmes des choses que plus de pratique te fera à coup sûr relativiser, voire abandonner. Tu dis être débutant et accepter que les choses évoluent, mais as des idées arrêtées, brandissant des arguments très critiquables de surcroit en guise de justification. Je t'invite à continuer ta pratique, et revenir dans quelques temps et te relire. On a tous le droit d'être débutant, on l'est tous, on a tous eu des certitudes qu'on a reniées, pour partir à l'opposé, pour mieux revenir ensuite.

Mais je ne vais pas te mentir, le ton que tu emploies est assez désagréable, et outre les arguments, c'est cela et cela seulement qui te vaut le type de réponses que tu as eues. Tu lis ce que tu veux lire, et est incapable de prendre du recul sur les mots que tu emploies, pour après nous accuser nous et internet. Non, ce n'est pas une secte, c'est ton manque de tact et de modestie qui posent problème.

Blossom
Avatar de l’utilisateur
Récolte de Printemps
Récolte de Printemps
 
Message(s) : 8211
Inscription : 21 Oct. 2013

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par Blossom » 12 Juillet 2021, 10:20

Merci pour ton message, je m’aperçois que je n’ai pas été assez claire.
La critique est la bienvenue, aucun problème avec ça. Mais encore faut-il contribuer au débat.
Tu viens pointer les manquements, tu nous dit que nous ne sommes pas au niveau attendu, ok et ensuite? Ici chacun apporte sa contribution, en toute bonne foi et évidemment sans garantir qu’il s’agit d’une vérité absolue (évitons d’ailleurs le couplet philosophique sur la vérité). Donc quelle est ta contribution? Si c’est pour nous dire que nous ne satisfaisons pas tes attentes, tu le vois, message reçu. Reste qu’il est de ta responsabilité de faire de ta participation quelque chose de constructif. Malgré les failles qui focalisent tellement ton attention, tout le monde ici contribue de façon constructive. Qu’en est-il de ta contribution?
Je rejoins les copains, il te faudra peut-être te faire un peu d’expérience avant de nous la partager.
Et sinon, j’ai comme l’impression que cette discussion n’avance pas, c’est mal parti pour l’intégration dans la confrérie de la bonne volonté…
In case of doubt, boil it out

Akala
Avatar de l’utilisateur
Shōgun
Shōgun
Message(s) : 2725
Inscription : 06 Mar. 2015
Localisation : Moselle/Luxembourg

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par Akala » 12 Juillet 2021, 11:37

Image

boutra
Avatar de l’utilisateur
Novice
Novice
Message(s) : 83
Inscription : 06 May. 2014
Localisation : Bourges

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par boutra » 12 Juillet 2021, 12:14

On fait ce que l'on peut...

Envoyé de mon Redmi Note 9 Pro en utilisant Tapatalk

Elise
Avatar de l’utilisateur
Bourgeon Miraculeux
Bourgeon Miraculeux
 
Message(s) : 6307
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par Elise » 12 Juillet 2021, 13:36

Je ne pense pas qu'il y ait lieu de s'excuser de ce qui ne figure pas sur ce forum.

Si des sujets sont inexistants, ils n'ont soit manqué à personne jusqu'ici, soit pas rencontré de membre assez pointu pour le développer. Comme dit plus haut, toute contribution constructive est bienvenue.

Parmi les membres qui se donnent la peine de venir régulièrement ici il y a de nombreuses personnes cultivées et souhaitant apprendre, avancer sur leur voie du thé et prêtes à partager bonnes et mauvaises expériences, ressentis individuels et toutes sortes d'informations plus ou moins pertinentes glanées sur le net ou ailleurs.

Les critiques gratuites ne font pas partie du matériel nécessaire à préparer un bon thé, et un orthographe parfait n'est pas non plus un pré-requis. Une certaine sensibilité et de la délicatesse peuvent par contre grandement contribuer à la préparation d'un bon thé.

:zen:

denis degan

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par denis degan » 12 Juillet 2021, 16:20

Blossom et David, je voudrais vous répondre en quelques mots avant de m'éclipser. Tout d'abord vous remercier pour votre franchise et la civilité de vos réponses.

Blossom, tu me demandes quelle est ma contribution. Je pourrais déjà dire que le simple fait de questionner le bien-fondé ou la proscription d'une pratique est, me semble-t-il, un apport. J'ai la faiblesse de penser que c'est en contestant les évidences qui s'avèrent parfois fausses à l'examen qu'on avance. Ainsi, par exemple, depuis le début, j'essaye d'avoir des éclaircissements sur cette question des théières métalliques. Sauf erreur de ma part, je n'ai pas eu de réponse. Ce n'est pas la recherche sur les posts qui auraient pu m'éclairer, je n'ai rien trouvé sur le sujet sinon des affirmations... péremptoires.

A propos de péremptoire... David, il y a sans doute des raisons pour lesquelles mon ton peut paraître péremptoire, et je ne m'en expliquerai pas ici, mais j'accepte volontiers ta critique et demande qu'on m'en excuse.

Reste que tu m'aurais expliqué citations à l'appui en quoi précisément ce ton était péremptoire (il me semble que j'ai toujours manifesté politesse et respect, dont je n'ai pas reçu la réciproque - il n'y a aucune excuse pour ce genre d'attitude), j'aurais été attentif à me corriger - à quoi bon heurter les autres. Et tu aurais aussi pu préciser quels sont ces " arguments très critiquables" que tu évoques sans précision pour que j'y réfléchisse. Je ne sais pas si j'aurais continué sur ce site, mais j'aurais au moins tenté ma chance.

Malgré la sincérité et la réelle bienveillance manifestée par plusieurs membres - qui n'ont rien de sectaire... - il vaut sans doute mieux vaut que je sache à quoi m'en tenir dès maintenant. J'aurai sans doute des réponses plus techniques en recherchant directement sur internet. Je croyais arriver dans un labo, je me retrouve dans un temple (en tout cas, c'est ainsi que m'apparaît ce forum). My mistake.

Je vous souhaite donc à toutes et tous d'excellentes dégustations.

Blossom
Avatar de l’utilisateur
Récolte de Printemps
Récolte de Printemps
 
Message(s) : 8211
Inscription : 21 Oct. 2013

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par Blossom » 12 Juillet 2021, 16:58

denis degan a écrit :Je croyais arriver dans un labo,

Ah oui.... en effet, la chute doit être dure!


J'ai la faiblesse de penser que c'est en contestant les évidences qui s'avèrent parfois fausses à l'examen qu'on avance.

Oui oui et oui!
Mais quand je parle de contribution, je pense plutôt à ça : sur 11 messages postés, 3 questionnent, parlent de thé, de l'importance des paramètres, de leur influence. Ce type de contribution est encouragé. Les 8 autres s'échinent à nous expliquer que tu n'aimes pas ce que tu trouves ici.

Ainsi, par exemple, depuis le début, j'essaye d'avoir des éclaircissements sur cette question des théières métalliques. Sauf erreur de ma part, je n'ai pas eu de réponse.

Toujours cette impression de tourner en rond, je répète, le forum ne DOIT rien. Tu n'as pas eu de réponse peut être simplement parce que personne ne la connait. Tu nous excuseras de ne pas être spécialistes en théière Sheffield. Et pour tout te dire, je ne vois même pas de question.
les anglais (dont je ne crois pas une seconde qu'ils aient si mauvais goût qu'ils aient utilisé pendant deux siècles des théières de Sheffield en leur trouvant une saveur métallique)

J'utilise les théières de ma grand-mère qui a passé sa jeunesse dans le Kent, de bonnes théières métalliques de Sheffield


Merci, nous te remercions tout de même pour ce bilan de santé, au moins, nous savons où nous en sommes. C'est vrai qu'ici personne n'évolue ni ne remet quoi que ce soit en question. Sur ce, je m'en vais faire la poussière du piédestal sur lequel je me suis établie.

Comme on dit chez nous, bonne route sur ta voie du thé. :coucou:
In case of doubt, boil it out

Tsubo
Avatar de l’utilisateur
Kogo
Kogo
   
Message(s) : 12746
Inscription : 05 Sep. 2013

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par Tsubo » 12 Juillet 2021, 23:17

Ahh, les éternelles questions, telle l'éternelle question subjective du goût ... pourquoi acheter du thé avec un prix au gramme exorbitant alors qu'on peut en acheter à moindre coût ... en d'autres termes, pourquoi acheter une bouteille de Dalmore 62 ans d'âge alors que pour le même prix on pourra acheter près de 13000 bouteilles de Johnnie Walker Red label et en boire une bouteille par jour pendant plus de 35 ans ... après tout du thé, c'est du thé et du whisky c'est du whisky non ?

Pourquoi boire un thé onéreux qui a un goût agréable quand on peut boire un puerh au goût de poisson, ce qui est un signe indubitable que la manufacturation dudit thé a été ratée ...

Mais bref, passons le critère de la qualité, c'est impossible à expliquer à quelqu'un qui a trop peu de repères et semblera donc par trop subjectif alors que cela ne l'est pas ...

Ainsi, par exemple, depuis le début, j'essaye d'avoir des éclaircissements sur cette question des théières métalliques. Sauf erreur de ma part, je n'ai pas eu de réponse.
Comme Blossom, je cherche encore la question ... ceci explique certainement l'absence de réponse ... reste aussi qu'il faut souvent attendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines avant d'avoir une réponse éventuelle, chacun écrit à son rythme et à ses envies ... ou à son manque d'envies ...

Du coup ça aide - généralement - de poser une question précise en évitant la glose et en évitant de se perdre dans la glose ...

Ainsi :

Tout d'abord, de quoi parle-t-on, c'est extrêmement imprécis : théière en fonte ou autre ? Parce que la réponse sera différente ... Comme Orwell, j'aurais pu dire qu'un thé préparé en porcelaine est infiniment supérieur en finesse par rapport à un thé préparé en théière métallique ou j'aurais pu avancer plus prosaïquement que cet emploi tend à cuire les feuilles, mais ce serait une perte de temps ... et chacun ses goûts ... on a le droit d'aimer le thé bouilli ... et pourquoi vouloir changer ou améliorer sa pratique ...

De l'eau du robinet ? Le mépris dans lequel on tient apparemment les vendeurs de thé chinois d'Ali Express est-il fondé ?
Dans l'ordre :
- parce que tous les robinets ne se valent pas et que quitte à acheter un thé onéreux, autant essayer d'en tirer le meilleur ... bons essais ...
- peut être parce que sorti de quelques "adresses" fiables, la plupart des vendeurs qu'on y trouve ne le sont pas et vendent des "contrefaçons" mais aussi car il est plus facile de trouver mieux ailleurs - je ne parle pas du supermarché du coin - ... là encore, bons essais ...

qu'ils aient utilisé pendant deux siècles des théières de Sheffield
En quoi est-ce un argument valable ? De l'époque romaine au XIXème siècle on a utilisé le plomb réduit en poudre comme agent blanchissant dans les cosmétiques, du XVIIème siècle au début du XXème siècle on croyait soigner la syphilis par injection de mercure directement dans l'urètre pour les hommes et sous forme de pilules à ingérer pour les femmes, je passe les siècles de traitements humanistes appliqués aux aliénés, deux siècles de revêtements muraux également appelés "papiers peints" à l'arsenic, presque un siècle de montres au radium, etc. Heureusement, jusqu'à assez récemment, on mourrait plutôt jeune et on n'avait donc pas trop le temps de bénéficier des affres d'un empoissonnement à plus ou moins long court ...

Donc :
Il suffira de regarder sous tes théières fabriquées à Sheffield pour voir qu'elles sont en Britannia Metal : 70 à 94% d'étain, 5 à 24% d'antimoine et 2 à 5% de cuivre ... les proportions sont variables car, bien entendu, le XIXème siècle et même le début du XXème siècle sont tout sauf une époque de normes fixes et sécures ... dans le mélange d'étain il y a ainsi bien souvent une part de plomb et une part d'arsenic ... et est-il nécessaire de préciser que ces alliages de sortie de proto-industrie ne sont pas très stables ?

Pourquoi donc l'utilisation de tels alliages pour des ustensiles alimentaires a été interdite alors qu'il y avait assurément là de quoi satisfaire ses apports journaliers recommandés en métaux lourds ? Mithridatisation quand tu nous tiens ...

Elise
Avatar de l’utilisateur
Bourgeon Miraculeux
Bourgeon Miraculeux
 
Message(s) : 6307
Inscription : 16 Feb. 2016
Localisation : Genève, Suisse

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par Elise » 13 Juillet 2021, 07:33

Merci Tsubo, ça fait du bien de te lire, tout est clair maintenant :-_-:

Nathalie
Avatar de l’utilisateur
Disciple
Disciple
Message(s) : 261
Inscription : 16 Feb. 2021
Localisation : Aix-en-Provence

Re: La quadrature du cercle ou s'inscrit la galette du pu er

Message par Nathalie » 13 Juillet 2021, 10:13

Tsubo a écrit :Ahh, les éternelles questions, telle l'éternelle question subjective du goût ... pourquoi acheter du thé avec un prix au gramme exorbitant alors qu'on peut en acheter à moindre coût ... en d'autres termes, pourquoi acheter une bouteille de Dalmore 62 ans d'âge alors que pour le même prix on pourra acheter près de 13000 bouteilles de Johnnie Walker Red label et en boire une bouteille par jour pendant plus de 35 ans ... après tout du thé, c'est du thé et du whisky c'est du whisky non ?

Pourquoi boire un thé onéreux qui a un goût agréable quand on peut boire un puerh au goût de poisson, ce qui est un signe indubitable que la manufacturation dudit thé a été ratée ...


Je ne te rejoins pas forcément sur ce point Tsubo, je serais beaucoup plus nuancée à ce sujet. Même si mettre le prix est souvent gage de qualité, cela ne garantie pas forcément d'avoir quelque chose de meilleur. Le thé comme l'alcool dès qu'on sort des grandes marques standardisées, peuvent nous réserver des surprises, en bon comme en mauvais. Sans compter que d'autres facteurs que le goût influent sur le prix.

PrécédentSuivant